Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Points de Vue
Cameroun - 11 Février : quelques réactions
(12/02/2010)
En marge du discours présidentiel et de la célébration, Bonaberi.com a rencontré et recueilli quelques avis sur la fête de la jeunesse
Par Redaction Bonaberi.com (Michel Ange Nga)
Le 11 Février 2010 s'est déroulée la traditionnelle fête de la jeunesse. Comme il est de coutume, le chef de l'Etat s'est adressé à la jeunesse camerounaise, mais a cette fois-ci porté un accent particulier sur la sensibilisation, la prise de conscience et l'implication de la jeunesse dans les chantiers camerounais.

Un avis que partage un grand nombre qui pense que la jeunesse camerounaise doit se prendre en main et s'impliquer dans la construction de l'avenir du pays.


" Les jeunes sont capables de bonnes choses, mais malheureusement aussi de mauvaises"


M. Abdoulaye Abdoulrazack
Président du conseil national de la jeunesse du Cameroun (Cnjc)

Cette célébration de la fête de la jeunesse est pour nous (le Cnjc) la première édition (il a été élu le 19 décembre 2009 comme premier président du Cnjc ndrl). Au vue de la forte participation des jeunes aux festivités de cette année, nous avons pu mesurer l’ampleur de la tâche qui nous attend. C’est une masse humaine qu’il m’a été donné de voir aujourd’hui, sur le boulevard du 20 mai pour le défilé. Tous les établissements ont participé et nous avons constaté que tout s’est passé dans de bonnes conditions.

C’est vrai que les jeunes attendent beaucoup de nous, mais néanmoins, il faut nous permettre de faire des erreurs. Les jeunes sont capables de bonnes choses, mais malheureusement aussi de mauvaises. Nous sommes à nos premiers pas, c’est d’ailleurs pourquoi j’appelle tous nos partenaires à nous considérer. lorsque je parle de nos partenaires, il s'agit du gouvernement camerounais, des bailleurs de fonds et de la société civile, qui doivent pouvoir travailler sainement avec nous.

D’autre part le thème choisi pour la célébration de cette année (Jeunesse et cinquante ans d’indépendance du Cameroun) arrive au bon moment. Nous les jeunes, nous ne connaissons pas l’histoire de notre pays. Ce thème réveille donc un pan ignoré de notre histoire. Il nous ouvre quelques pages oubliées de notre passé commun.
Mais en dépit de tout, c’est une bonne jeunesse qu’il m’a été donné de voir. Elle est dynamique, intègre, regroupé. L’espoir est donc permis. Le discours du chef de l’Etat le montre bien. Il a parlé de grands chantiers, de l’avancée de la démocratie, les élections au Cnjc en sont le témoin.



"Il faut amener les jeunes à prendre conscience du combat des nationalistes comme Um Nyobé"

M. Laurent Nseyep
Enseignant des sciences de la vie et de la terre au collège Adventiste de Yaoundé

La célébration du 11 février a pour but de valoriser la jeunesse camerounaise. Dans mon établissement par exemple, nous avons eu recours à plusieurs activités pour atteindre ce but. Nous avons organisé des conférences-débats sur la place du jeune et de son apport dans l’évolution du pays. Nous avons eu une « journée retour aux sources », pendant laquelle les jeunes ont montré leurs savoirs faire dans tous les domaines de la culture. Une caravane motorisée a fait le tour de la ville et nous avons organisé une kermesse : deux activités ludiques qui ont égayées les jeunes avant l’apothéose, le défilé au boulevard du 20 mai.

Toute la semaine de la jeunesse donc, les jeunes se sont retrouvés et se sont épanouis. Ils ont pu comprendre qu’ils peuvent apporter leur pierre à la construction de ce pays. Nous déplorons néanmoins quelques excès, notamment lors des caravanes motorisées. Nous avons relevé des excès de vitesse et des comportements déviants de certains élèves.
Autre chose que nous déplorons, c’est le thème de cette année (Jeunesse et cinquante ans d’indépendance du Cameroun) qui n’a pas été assez intégré dans les festivités. Il faut amener les jeunes à prendre conscience du combat des nationalistes comme Um Nyobé. Ce retour aux valeurs va les aider à mieux lutter pour le bien-être de leur pays, et pour la bonne gestion de la chose publique »



Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
points de vue  michel ange nga  fete de la jeunesse  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2020. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site