Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Faits Divers
Camerooun - Extrême Nord : La digue du Logone lâche à nouveau
(24/09/2014)
La rupture intervenue dans l'après-midi du 22 Septembre laisse une vingtaine de familles sans abri, cantonnées provisoirement à Bégué-Palam, une partie encore intacte appelée la digue-route par les populations.
Par Crtv

Si l’on ne déplore aucune perte en vies humaines, les eaux ont entraîné de nombreuses conséquences. Plus de 500 sinistrés, des dégâts matériels, des cultures dévastées et du bétail emporté entre autres. À l’heure actuelle, le fleuve Logone continue de déverser le trop-plein d’eau sur la brèche de 50 mètres.

Les quelques habitations des localités de Dougui et Houmi dans l’arrondissement de Kaï-Kaï qui se sont obstinés à élire domicile non loin dudit fleuve sont les plus touchés. L’autorité locale avait pourtant sommé les populations de ces deux localités à quitter cette zone depuis l’année dernière, car elle a été déclarée inhabitable. Les nouveaux sinistrés ont pris d’assaut les salles de classe du lycée et de l’école publique de Bégué-Palam.



La rupture de la digue a contraint le Préfet du Mayo Danaï, Nkweti Simon Ndoh en déplacement à Yaoundé, à se rendre immédiatement, ce 22 septembre à Yagoua. Objectif : vérifier l’application des mesures prescrites à ces adjoints, Makon Ma Makon et Daniel Eoung, invitant les populations qui occupent la digue sous des abris de fortune à rejoindre le lieu de recasement temporaire à savoir, le centre de Bégué-Palam. Après l’évaluation de l’ampleur du sinistre, l’autorité administrative a exhorté les populations à garder la sérénité, les pouvoirs publics ayant pris des dispositions sécuritaires en leur faveur.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’intervention d’urgence contre les inondations (Pulci) financé par la Banque mondiale à hauteur de 54 milliards de francs CFA, des sites ont été identifiés pour le recasement des populations vivant sous la menace des eaux du fleuve Logone et du Lac de Maga. De plus, le gouvernement a engagé de nombreux autres projets visant le développement durable dans la partie septentrionale du Cameroun, en proie ces dernières années aux inondations et autres épidémies.

À ce jour, les pluies ont quelque peu freiné cette opération comme dans l’arrondissement de Gobo. Dans l’arrondissement de Maga par exemple, 1 065 lots sont déjà attribués sur quatre sites dont Dangdalang, Mahourou, Farahoulou et Gagarey. Dans l’arrondissement de Kaï-Kaï, 576 lots ont été attribués sur 1 439 prévus. L’opération est entièrement terminée à Yagoua où 73 lots ont été déjà attribués. En rappel, cela fait trois ans que les populations riveraines vivent le cauchemar des crues du fleuve Logone.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
faits divers  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site