Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Portrait
A la rencontre de PASSY NGAH, mannequin professionnel
(01/03/2016)
Camerounaise, belle, Passy a la particularité d'etre une femme qui a dû batailler pour se faire une petite place au soleil du milieu de la mode. De part son handicap, elle garde la tête sur les epaules. Bonaberi.com est allé à sa rencontre
Par Rédaction bonaberi.com: Dominique moukalla
J'ai dû batailler pour être au niveau où je suis aujourd’hui.


Bonjour et merci d’avoir accepté de nous accorder un entretien. Déjà peux-tu te présenter aux berinautes ?.
C’est normal, pas de quoi, déjà, je vais faire très court je m’appelle Passy NGAH, camerounaise, mannequin professionnel.


Le ton est donné, qu’est-ce qu’un mannequin professionnel ?
(Rire) Un mannequin professionnel, est cette personne qui a déjà reçu une formation, ensuite fait partie d’une agence, et enfin qui a déjà participé à des évènements de mode, shooting. Et ceci de manière régulière, pour faire la différence avec la jeune fille qui pose une fois, pour le fun.


C’est justement l’occasion de savoir, qui sont les véritables demandeurs de mannequin ?,
Tout dépend de la cible, les shootings peuvent être organisés soit pour des marques, des créateurs. Il faut aussi noter que des agences peuvent faire des shootings dans le simple but de vendre les images plus tard.




Justement, les filles qui postent de manière régulière sont-elle mannequin ?
C’est pas la même chose, là c’est fait pour le fun, n’ayant pas reçu de formation, du coup la pose pris en image ne possède pas les canevas d’un shooting, proprement dit.

Comment devient-on mannequin, et parlant de ton cas est-ce une patient où c’est par vocation ?

Pour être mannequin, il faut déjà être grande de taille, mais aussi, il faut suivre une formation, comme je le disais plus haut, j’appartiens à une agence ce qui fait que je suis suivie. Mais je tiens à dire ici que mes débuts n’ont pas été aisés, loin de là, vu que je suis handicapé du bras droit, j'ai dû batailler pour être au niveau ou je suis aujourd’hui, et je continue d'ailleurs à le faire. J’ai eu à faire d’innombrables castings, à force de persévérer, il y’a une agence qui a cru en mon potentiel : l’agence BMA (BEST MODELS AGENCY), qui est situé au lieu-dit province ici à Yaoundé, m je fais également partie du label GROSSE FUSION STUDIO qui est spécialisé dans les shootings.

Pour répondre au deuxième volet de ta question, je dirai que pour le moment c’est plus part passion, on ne vit pas encore au Cameroun de ce métier


Le cinéma... dans un coin de ma tête


Alors comment fais-tu pour joindre les deux bouts ?
Bah, je suis encore étudiante, et j’ai la chance d’avoir encore mes parents en vie, en dehors de ma casquette de mannequin, je suis une formation en infographie, et parallèlement des cours de théâtre et de cinéma, parce que c’est là aussi une de mes ambitions. Je suis fasciné par l’art cinématographique.

Je parviens, grâce à mon agence à faire des podiums, j’ai également fait des shootings avec quelques photographe notamment Alain NGANN, William SAI, et toutes les semaines des shootings pour l’émission FASHION STAR KMER qui est diffusé sur GOLDEN HOUSE TV, avec comme présentatrice PRINCESS JESSY. J’ai été ravie de participer à l’évènement FASHION WEEK, MODE CREA, COULEURS DU FUTUR, et pour des créateurs comme DUO ALI, Maurice LEROY, JP AMOR.


Je mets en avant mes qualités et rien que.


Le cinéma ? assez ambitieux, le projet penses-tu pas ? avec le fossé qui existe aujourd’hui, pas de salle de cinéma, manque de professionnalisme….
Je crois à l’art cinématographique, les choses sont entrain de changer. Il y’a beaucoup de projet que qui vont voir le jour…Le Nigeria n’a pas commencé au jour, c’est le fait de croire de travailler, d’investir que NOLLYWOOD a grandi, alors pourquoi pas nous. On a déjà les écrans noirs tous les ans, Que les personnes des médias donnent du leur, le public accrochera.


Bien revenons à l’activité de mannequin, on dit partout que c’est un milieu obscène, la fille est confrontée à des personnes qui usent de tous les moyens pour abuser d’elle, est-ce vrai ? et comment fais-tu ?



Je ne vais pas dire que c’est faux, tout au contraire c’est très difficile pas seulement pour, mais pour l’homme aussi. Pour ma part je mets en avant mes qualités et rien que. Vous savez, si vous cédez une première fois, vous le ferez plusieurs autres fois.

J’ai la chance d’avoir des personnes qui me protègent, qui me conseillent… et le Seigneur aussi. Je profite pour dire à la jeune fille ou homme qui voudrait se lancer dans ce domaine d’être très fort, ne pas se laisser aller à des pratiques autres que celles apprises lors de la formation. Le corps est sacré, ce sont des vertus que nous mettons en visuel lors d’une pose, pourquoi se salir ?


le mot de la fin
Merci pour la visibilité, que vous m’offrez, pareillement à Princess JESSY de par son émission FASHION STAR KMER, sans oublier BEST MODEL AGENCY, et GROSSE FUSION STUDIO




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
passy ngah  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site