Bonaberi.com Publicité
Forum Bonaberi.com
Le Cameroun comme si vous y étiez
FAQFAQ RechercherRechercher Liste des MembresListe des Membres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion
Quel image avez vous des diplômes camerounais?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Bonaberi.com Index du Forum -> Vie Etudiante et monde du travail
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
zizanie
Super bérinaute


Inscrit le: 14 May 2008
Messages: 834

MessagePosté le: Fri Jul 30, 2010 3:04 pm    Sujet du message: Quel image avez vous des diplômes camerounais? Répondre en citant

Les résultats du probatoire sont sortis au cameroun =>

Probatoire = 39,50 % de réussite
Baccalauréat = 58,94% de réussite

Pour ma part, je me suis arrêté au probatoire comme diplôme camerounais, et je me souviens que le fait de l'avoir c'est comme ci j'étais admis à Harvard ou polytech, tellement c'était dur.

Quelques années plus tard, j'ai pu constater que les sujets en bio que je traitais au cameroun étaient les mêmes qu'en fac de médécine en mbeng.
Les sujets de maths étaient les mêmes qu'en école d'ingénieur en mbeng.. Pourtant, les diplômes camerounais ne sont à mon sens pas appréciés à leur juste valeur à l'étranger.
Bref, à l'heure où la culture du diplôme ne garantit pas l’emploi, je me demande bien qu'elle image ou souvenir vous avez des diplômes camerounais
_________________
"Apprendre l'égoïsme et le chacun pour soi est une option de développement"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
elle
Shabbaeur du lac


Inscrit le: 22 May 2010
Messages: 3582
Localisation: http://www.boredbutton.com/

MessagePosté le: Fri Jul 30, 2010 6:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

moi aussi le dernier diplome camerounais que j'ai eu au pays etait le probatoire, et j'ai pu faire le constat quand j'etais a l'univ hors du pays, que les etrangers excellaient toujours dans les matieres scientifiques telles que la chimie, la math, biologie... bref et c'etait majoritairement des africains, et les locaux etaient mediocres a se demander comment ils ont fait pour arriver a l'universite....
je pense que le diplome camerounais n'est pas apprecie a sa juste valeur, parce que quelqu'un qui a fait le BAC C au pays peux enseigner une classe scientifique a l'universite a l'etranger. si notre enseignement etait mieux organiser on aurait plus de rentabilite, les camerounais sont intelligents mais mal enseigne, ici il faut avoir 90 a 100% dans une matiere pour la valider au pays on accepte 50%, c'est la ou le blanc va toujours nous pach.
meme comme le probatoire est dur la, je ne pense pas qu'il faille retirer ca, les diplomes de l'universite de buea ont quand meme beaucoup de valeur a l'etranger, je connais une dame qui enseigne ici avec une lincence de BUEA
_________________
www.couchsurfing.org

ww.23andme.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger
panafricain



Inscrit le: 13 May 2008
Messages: 217

MessagePosté le: Sat Jul 31, 2010 4:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je serai plus nuancé sur la valeur des diplômes camerounais. Je pense que le problème numéro 1 c'est la fraude et la triche. Quand à l'extérieur du Cameroun on sait qu'une bonne partie des diplômes sont obtenus par des moyens frauduleux, ça a un impact négatif sur la réputation de ceux qui eu le diplôme normalement.

Ensuite, la qualité de l'enseignement au Cameroun est mauvaise. Le niveau des élèves est inégal. Mon père a donné des cours à l'Essec, et il me disait que le niveau universitaire était bas, et avait régressé. Il y a 30-40 ans, quand un camerounais venait avec un diplôme du pays, il n'avait aucun probleme parcequ'on savait que l'enseignement était sérieux et de qualité. On en est loin aujourd'hui...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
zizanie
Super bérinaute


Inscrit le: 14 May 2008
Messages: 834

MessagePosté le: Mon Aug 02, 2010 12:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le pb vient peut être du fait que les enseignements proposés soient inadaptés pour le niveau des élèves.

Si une personne enseigne une classe universitaire avec une licence, pour moi il y'a clairement un pb.
A l'étranger, on vise les 100% de reussite aux exams; au cameroun quand on est à 60% on crie aux scandales.

La tricherie et la fraude sont peut être les résultantes de la difficulté des enseignements proposés.
_________________
"Apprendre l'égoïsme et le chacun pour soi est une option de développement"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
J.D.
Invité





MessagePosté le: Thu Aug 05, 2010 12:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que pour un enfant en série scientifique au cameroun, il gagne à rester dans le système local, de prefference dans des établissements comme Libermann, Vogt, Jean Tabi, le lycée classique de Bafoussam où le contenu est allié à la manière d'enseigner, plutot que de se retrouver à savio, ecole américaine etc... Le programme camerounais a beau ne plus être ce qu'il était il y'a 30 ans, il reste très difficile comparé à la france par exemple. Les titulaires d'un bac scientifique camerounais ont de l'avance sur leurs compères français et ça se vérifie toujours en première année de classe préparatoire pour ceux qui s'y hasardent. Les maths sup sont de l'ordre de la révision pour la plupart. Il parait (je précise il parait car c'est un systeme que je ne connais pas) qu'au Etats Unis c'est encore pire dès lors qu'on en vient aux mathématiques, et que ça se poursuit au moins jusqu'au niveau bachelor. Après pour les troisièmes cycles, on se fait ramasser parce que le Cameroun n'investit absolument rien dans la recherche.
Avec ça, normalement les camerounais ne devaient avoir aucun mal à se placer à l'étranger avec leurs diplomes. Mais le problème comme l'a souligné Panafricain, c'est qu'il y'a tellement de faux qu'au final qui va arriver à distinguer celui qui mérite son diplome de celui qui l'a acheté, surtout de l'étranger? Tout le monde en patit.
Revenir en haut de page
J.D.
Invité





MessagePosté le: Thu Aug 05, 2010 1:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

zizanie a écrit:

A l'étranger, on vise les 100% de reussite aux exams; au cameroun quand on est à 60% on crie aux scandales.


Je soupçonne cette politique d'être liée à la volonté de désengorgement des universités au Cameroun. Une grande partie des nouveaux bacheliers restent au Cameroun. Or combien y'a-t-il de places disponibles dans les universités? Trop peu en l'état actuel des choses (moins de 50% de réussite), imagines donc si on était à 90%.Au lieu de réfléchir à la rénovation du système universitaire pour qu'il soit en mesure d'accueillir suffisamment d'étudiants, nos tintins de dirigeants préfferent bloquer les petits au lycée. D'ailleurs conséquence parallèle, plus aucun étranger ne vient au Cameroun pour des études supérieures. Pays de merde.
Revenir en haut de page
Nji



Inscrit le: 15 May 2008
Messages: 15134
Localisation: Koundja

MessagePosté le: Thu Aug 05, 2010 1:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'enseignement secondaire en général en Afrique et au Cameroun en particulier est de bonne facture. LE contenu y est, les profs sont démotivés mais performants, mais l'organisation fait défaut.
Il faut voir alors comment, lorsque les africains arrivent dans les pays où tout se passe bien, où les conditions sont bonnes, ils s'épanouissent.
Même au primaire c'est le cas. Quand mes neveux sont arrivés à Montréal, ils s'ennuyaient dans leurs classes tellement ils étaient en avance sur les autres de leur âge.
JE souscris aussi à ce que J.D. et Panafricain on dit sur la fraude et consort.

_________________
L'homme cherche à être heureux, alors que la société tente vainnement à le rendre bon, NJI.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elan D'Anjou De PimPim



Inscrit le: 12 May 2008
Messages: 10711
Localisation: Dans le Nchoutou

MessagePosté le: Sun Aug 08, 2010 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

zizanie a écrit:
Si une personne enseigne une classe universitaire avec une licence, pour moi il y'a clairement un pb.

Toi aussi, tu crois à ca ????? !!!!!



A Dutty Yeah !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Elan D'Anjou De PimPim



Inscrit le: 12 May 2008
Messages: 10711
Localisation: Dans le Nchoutou

MessagePosté le: Sun Aug 08, 2010 1:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En général je dirais que l'enseignement au Cameroun est bon, notamment au niveau du primaire et du secondaire, mais pour la fac ca l'est beaucoup moins. Même si je n'ai pas fait la fac au pays, j'ai des retours sur les réalités quotidiennes. Déja les conditions d'études et d'enseignements suffisent à ce faire une idée de la médiocrité du niveau.

Et pour parler de mon domaine de prédilection qu'est le droit, le cameroun est franchement arriéré dans certaines spécialités du droit, notament en droit social (droit du travail et droit de la protection sociale).

Les plus brillants profs de droit au Cameroun, sont issus des facultés françaises de droit : Maurice Kamto, Kontchou Kouomegni, Gregoire Owona etc. Finalement le droit public n'est que le seul droit où le cameroun a les pieds solides. Mais que se soit en droit des affaires, ou en droit du travail, surtout en droit du travail, pfffff, c'est minable. Bon il parrait que le Cradat sauve un peu l'honneur, mais bon, c'est pas la fac, c'est une "grande école", plus exactement un organisme international à vocation régionale.

Par ailleurs, je déplore le mimétisme aveugle qu'on fait des systèmes éducatifs étrangers. Tenez par exemple, les français ont fait leur réforme LMD et ont changé l'appellation de certains diplômes. Le Cameroun l'a copié bêtement en reprenant la même réforme, avec les mêmes appellations, c'est ridicule, ce d'autant plus que ce n'est pas en adéquation avec les réalités locales.

Pour ma part, j'ai toujours considéré que mes diplômes universitaires, acquis ici en France, sont supérieurs à ceux du Cameroun portant les même noms.



A Dutty Yeah !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
EL OMBRE
Petit shabbaeur


Inscrit le: 30 Jun 2008
Messages: 1015

MessagePosté le: Sun Aug 08, 2010 4:59 pm    Sujet du message: Re: Quel image avez vous des diplômes camerounais? Répondre en citant

zizanie a écrit:
Les résultats du probatoire sont sortis au cameroun =>

Probatoire = 39,50 % de réussite
Baccalauréat = 58,94% de réussite

Pour ma part, je me suis arrêté au probatoire comme diplôme camerounais, et je me souviens que le fait de l'avoir c'est comme ci j'étais admis à Harvard ou polytech, tellement c'était dur.

Quelques années plus tard, j'ai pu constater que les sujets en bio que je traitais au cameroun étaient les mêmes qu'en fac de médécine en mbeng.
Les sujets de maths étaient les mêmes qu'en école d'ingénieur en mbeng.. Pourtant, les diplômes camerounais ne sont à mon sens pas appréciés à leur juste valeur à l'étranger.
Bref, à l'heure où la culture du diplôme ne garantit pas l’emploi, je me demande bien qu'elle image ou souvenir vous avez des diplômes camerounais


Très bon sujet..

Pour moi, les diplômes camer sont bons (quand on les a par son seul cerveau); ils sont mm très bon. Seulement, les diplômes camer me paraissent trop théoriques pour ce qui est des sciences par exemple. Allez seulement comparer le cycle ingénieur de centrale paris par exemple au cycle ingénieur de polytechnique yaoundé. Ne me dites pas que l'un est privé et l'autre est public, j'aurais pu citer des établissements publiques de mbeng c'est pareil. Il y a une intégration industrielle bien plus poussée à mbeng qu'au camer...je ne crois pas que ce soit du uniquement à l'industrie peu développée...Il y a un certain manque de vision des perspectives industrielles dans les formations. Pour moi, c'est ce qu'il faut améliorer chez nous en commençant par au collège et au lycée avec des travaux pratiques plus fournis. On ne peut pas parler de biologie pendant trois ans au lycée et toucher son premier microscope à la faculté, c'est pas très cohérent.

Je pense d'ailleurs que c'est pour cela qu'on demande à nombre de diplômés de chez nous de reprendre une ou deux années inférieures ici pour qu'ils acquièrent la pratique.

Pour l'histoire des pourcentages, les politiques ne sont pas les mêmes. La selection à mbeng par exemple ne se fait plus au lycée, elle se fait après. Avoir 87% de réussite au bac ne veut pas dire que les bacheliers sont instruits, ça ne les mène à pas grand chose. Le taux d'échec en première année de fac à mbeng avoisine souvent les 50% dans certains endroits. C'est dire qu'il y a des lacunes énormes. Des gens sortent de S sans savoir appliquer une racine carré... Le système est très vicieux, et on retrouve un équilibre des compétence et des connaissances dans l'enseignement supérieur.

Chez nous je trouve que le système est mauvaisement sélectif. Si on enlève les fraudes et corruption qui sont très nombreuses, je ne vois pas quelle est l'intérêt du probactoire dans l'enseignement secondaire. C'est une sélection de trop à mon sens. Il faut aussi dire nombre d'africains qui viennent étudier ici sont déjà au-dessus de la moyenne dans leur pays. Donc si on ne juge que par leur réussite, les stats sont biaisées. De plus encore plus qu'à mbeng, les finances et difficultés sociales des familles sont encore plus marquées au camer. Les examens se ratent aussi parce qu'on n'a pas bien mangé avant de concourir, ou parce qu'on n'a pas pu acheter les bouquins nécessaires...encore un autre biais.

Ce que moi je peux dire c'est que l'excellence à mbeng est vraiment excellent, ceux qui y ont été peuvent en témoigner, il ne faut pas se leurrer. N'importe qui ne fait pas centrale, polytech palaiseau, enpc, ensmp ou autre. Les classes prépa ont de la valeur. Ce qui me conduit à dire qu'en réalité à mbeng, il y a un double système éducatif qui ne dit pas son nom. Ne regardez pas seulement les résultats du bac.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
foxyforever
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 13 May 2008
Messages: 9578
Localisation: Juste derriere toi

MessagePosté le: Mon Aug 09, 2010 8:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Y a t-il des gens sur le forum qui ont fait le primaire dans le systeme anglophone?

Pour ma part, pour celui qui a eu ses diplomes Kmers dans la legalite, je trouve que ces diplomes sont bons car mon constat ici aux states est que les etudiants kmers qui ont evolue au pays ont une certaine aisance ici aux states surtout en ce qui concerne les matiers scientifiques. Neamoins, je constate que les Kmers qui ont evolue dans le systeme francophone ont des lacunes en ce qui cocerne les travaux pratiques dans les matieres telle la chimie, physique ou biologie. Neamoins, pour avoir fait 2 ans de biochimie a l'universite de Buea, je trouve que le systeme universitaire anglophone au Kmer n'est pas si en arriere que cela. Il y a des experiences qu'on faisait en labo a Buea, qui m'ont beaucoup facilite la tache quand je suis arrivee aux states au point ou je m'ennuyais dans mes classes de Biologie et Chimie ici, mais bon comme on a refuse de transferer mes UV j'etais oblige de prendre ces classes ici.
_________________
Health for everyone. http://www.ascovime.fr/?lang=en
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
foxyforever
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 13 May 2008
Messages: 9578
Localisation: Juste derriere toi

MessagePosté le: Mon Aug 09, 2010 8:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ce qui est des maths de premiere annee ici, je les trouvent a la hauteur des maths de 2nde. Je me rappelle que quand j'ai pris ma seule classe de maths ici, je corrigeais meme souvent mon prof. La nga wandayait toujours sur moi.

@Zizanie: j'ai cru lire quelque part que tu trouvais qu'il y avait un pb si une personne qui a une license enseigne une classe universitaire.
Parles-tu du systeme Kmer seulement, ou tu inclus aussi les systemes occidentaux?

Si tu inclus le systeme occidental, je te dirais juste qu'il n'est pas rare de voir des eleves avec un Bachelor (Bac + 4) qui enseigne des classes universitaires ici. Pour avoir cause avec eux, j'ai conclu qu'ils s'y plaisent vraiment et leurs eleves ne se plaignent pas beaucoup et ont un taux de reussite assez eleve. Il faut aussi note que les classes qu'ils enseigne sont souvent des classes ont apprend les fondamentaux.
_________________
Health for everyone. http://www.ascovime.fr/?lang=en
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
elle
Shabbaeur du lac


Inscrit le: 22 May 2010
Messages: 3582
Localisation: http://www.boredbutton.com/

MessagePosté le: Tue Aug 10, 2010 8:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

@zizanie

pourquoi cela te surprend? n'est ce pas au pays les gars qui sont les tuteurs la des eleves de 3eme , 4eme, 2nde ce sont eux memes des eleves soit de tle soit a l'univ?

je ne dis pas qu'elle n'a pas eu a prendre un examen pour evaluer l'equivalence de son diplome mais elle a commencer en tant que assistante au labo, puis elle corrigeait les papiers et maintenat elle enseigne, surtout que la chimie et biologie d'ici sont les memes voire plus facile qu'au pays, c'est juste que nous n'avons pas les laboratoires equipes et on donne les examens apres que l'eleve est deja cumule ses lessons, pas comme ici la ou tu dois avoir compris a 100% avant d'avancer
_________________
www.couchsurfing.org

ww.23andme.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger
Pat.T



Inscrit le: 26 May 2008
Messages: 471

MessagePosté le: Sat Aug 14, 2010 1:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Elan De PimPim a écrit:
En général je dirais que l'enseignement au Cameroun est bon, notamment au niveau du primaire et du secondaire, mais pour la fac ca l'est beaucoup moins. Même si je n'ai pas fait la fac au pays, j'ai des retours sur les réalités quotidiennes. Déja les conditions d'études et d'enseignements suffisent à ce faire une idée de la médiocrité du niveau.

Et pour parler de mon domaine de prédilection qu'est le droit, le cameroun est franchement arriéré dans certaines spécialités du droit, notament en droit social (droit du travail et droit de la protection sociale).

Les plus brillants profs de droit au Cameroun, sont issus des facultés françaises de droit : Maurice Kamto, Kontchou Kouomegni, Gregoire Owona etc. Finalement le droit public n'est que le seul droit où le cameroun a les pieds solides. Mais que se soit en droit des affaires, ou en droit du travail, surtout en droit du travail, pfffff, c'est minable. Bon il parrait que le Cradat sauve un peu l'honneur, mais bon, c'est pas la fac, c'est une "grande école", plus exactement un organisme international à vocation régionale.
Pour ma part, j'ai toujours considéré que mes diplômes universitaires, acquis ici en France, sont supérieurs à ceux du Cameroun portant les même noms.

A Dutty Yeah !


Ca se voit que tu n'as pas fait la fac au pays et tu ne peux pas tjrs te fier aux retours des pers qui la frequentent pr tirer des conclusions judicieuses, en droit par ex, contrairement à ce que tu as dit, le Cameroun regorge de tres grands prof que ce soit en droit public qu'en droit privé. J citerai pr ex en droit public, le Pr Maurice Kamto (soit dit en passant K.Kouomegne n a jamais été Pr de droit mais de Science politique, une filière reputée dfficile), il y avait un autre aujourd'hui décedé le Pr Gabriel Nlep, on peut aussi citer les Pr Joseph et non Gregoire Owona et Bipoun Woum qui est un excellent constitutionaliste. Ds la sphère du droit privé, il y a des Pr comme Paul Gerard Pougoué, Minkoa She, le premier professeur agrégé de droit camerounais aujourd'hui décédé en la pers de Stanislas Melone qui etait le meilleur "privatiste" en son tps. Le droit des affaires essaient de se frayer un chemin avec l'apport des Pr Modi Koko et Nguembou Julienne. C'est clair que la filière droit social n'ait pas encore trouvé ses marques au Cameroun car à l'origine tous les Pr formés en France l'ont été soit en droit privé soit en droit public, notre système academique juridique n a pas encore su s'arrimer aux nvelles exigences cognitives nées de l'evolution de la vaste science du droit, et puis c'est somme tte logique que les choses en soient à cet etat car au Cameroun les professions RH, responsable social en entreprise...sont ds une phase embryonnaire, au mieux en plein essor et au pire inexistantes.
Ayant fréquenté les 2 systèmes academiques camerounais et européen, j me permets de dire que l'université en Europe et là j me refère au cadre bien precis des sciences sociales c à d droit, economie, science politique, sociologie... c'est plus de la "rigolade" car ici lorsqu'on est normalement intelligent on ne devrait pas avoir de pblemes car on a tout à disposition et on est bien suivi, ce qui n'est pas le cas en Afrique, dire que le système européen est meilleur et par voie de conséquence les diplomes qui en découlent peut etre vrai si on s'appesantit sous le seul prisme du suivi de l'etudiant et des conditions générales d'etudes, mais si l'on s'attarde sur le point le plus important c a d la "connaissance" ou le "savoir" stricto sensu ou le contenu de la science, les 2 systèmes se valent, car le Pr Guy Carcassonne ou le Pr Duhamel ne peuvent pas m'apprendre plus que le Pr M. Kamto ou le Pr senegalais Keba Mbaye pr elargir un peu.
Les procédés d'evaluation des connaissances de l'étudiant sont identiques à ceux qui ont cours ds les "agora" de savoirs occidentaux, c a d que ds la filière du droit puisque c est de celà qu'il s agit, on retrouve aux exercices la "trinité": Dissertation/Cas pratiques/Commentaires d'arret.
Ds les autres domaines, on peut citer à foison d'illustres Pr comme T Mama ou Mukoko en Economie, les Pr Lazare Kaptue et Obounou akong en medecine, les Pr Pondi et Luc Sindjoun en science politiques, les Pr Jean Tabi Manga et Fame Ndongo en litterature, le Pr Maurice Tchuenté en informatique...
Les diplomes sont la résultante de la conjugaison de la structure(les connaissances/ enseignants chevronnés) et des infrastructures(suivi de l'etudiant, bibliothèques fournies...) avec une forte prévalence de la première sur la seconde. Les etudiants de Havard jouissent d'une bonne réputation bcp plus en raison de la qualité du corps professoral auquel est confiée leur formation, qu'au nbre de salles d'etudes et de bibliothèques que compte leur université.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Bonaberi.com Index du Forum -> Vie Etudiante et monde du travail Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site
Votre publicité ici ?