Bonaberi.com Publicité
Forum Bonaberi.com
Le Cameroun comme si vous y étiez
FAQFAQ RechercherRechercher Liste des MembresListe des Membres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion
les femmes qui ont fait l'histoire
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Bonaberi.com Index du Forum -> Sciences & Loisirs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 1:38 am    Sujet du message: les femmes qui ont fait l'histoire Répondre en citant

ce topic c'est pour rendre hommage a celles la qui ont contribuees a leurs facon dans le monde entier
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Lady Di
Femme d'état et Princesse (Anglaise)
Née le 01 juillet 1961
Décédée le 31 août 1997 (à l'âge de 36 ans)

Diana Spencer, la princesse de Galles (Diana Frances Mountbatten-Windsor, née Spencer) (1er juillet 1961 à Sandringham, en Angleterre – 31 août 1997 à Paris), fut la première femme de Charles, prince de Galles. De son mariage, le 29 juillet 1981 jusqu'à son divorce en 1992. Elle était Son Altesse Royale la princesse de Galles et comtesse de Chester, duchesse de Cornouailles, duchesse de Rothesay, comtesse de Carrick, baronne de Renfrew, Dame des Îles, princesse d'Écosse, mais avait comme titre officiel Son Altesse Royale, la princesse de Galles. Elle est connue en tant que Lady Di ; la presse l'appelait également Princesse Diana, bien que ce titre soit usurpé car réservé aux princesses de sang.

Elle était connue pour ses actions de bienfaisance. Sa détresse émotionnelle fascinait le monde pendant les années 1980 et les années 1990, inspirant les biographies, les articles de journaux, et les films de télévision.

De ses fiançailles avec le Prince de Galles en 1981 jusqu'à sa mort en 1997 lors d'un accident de voiture controversé à Paris, Diana fut l'une des femmes les plus célèbres du monde, la célébrité féminine prééminente de sa génération, une figure emblématique de la mode. Idéal de la beauté féminine, admirée et imitée pour son rôle dans la lutte contre le sida et sa campagne internationale contre les mines anti-personnel.
[img]http://www.lefigaro.fr/medias/2007/09/05/20070905.FIG000000200_27909_1.jpg%3Cimg[/img]
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

[img]http://tbn0.google.com/images?q=tbn:URY3q55dpQVc5M:http://jusdelitchi.unblog.fr<img[/img]
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

HATTIE MCDANIEL( 10 juin 1895-26 octobre 1952)

Actrice américaine, Hattie McDaniel est la fille d'un père prêtre baptiste de Richmond (Virginie) et d'une mère originaire de Nashville (Tennessee).

À 18 ans, elle commence une carrière d'actrice en chantant dans des vaudevilles et en se produisant à la radio.

En 1932, elle fait ses débuts au cinéma où on la cantonnera essentiellement à des rôles de domestiques. En 1936, Show Boat lui vaut d'être une première fois remarquée.

Mais c'est en 1939, avec son rôle de Mamma dans Autant en emporte le vent, qu'elle atteint la renommée.

Elle obtiendra alors l'Oscar du Meilleur second rôle féminin, devenant la première artiste noire à obtenir cette récompense (le 29 février 1940).
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hillary Clinton (USA)

Née le 26 octobre 1947

Après des études à Wellesley College, une université réservée aux filles, Hillary Rodham choisit d'étudier le droit à Yale où elle rencontre Bill Clinton. Après avoir obtenu son diplôme en 1973, elle travaille un temps aux Fonds pour la défense de l'enfant avant de se joindre à l'équipe qui a lancé la procédure de destitution contre le président Nixon. En 1975, elle rejoint Bill Clinton en Arkansas, l'épouse puis se consacre à l'enseignement.
Le président Jimmy Carter la nomme au bureau du Legal Services Corporation tandis que son mari devient gouverneur de l'Arkansas. En 1992, Hillary Clinton devient 'First Lady' des Etats-Unis, poste qu'elle occupera pendant huit ans. Elle se distingue alors par sa réforme du système social et son engagement pour les enfants. Le 7 novembre 2000, elle est élue sénateur de New York, mandat renouvelé en 2006 avec une large majorité des suffrages.

En visite en France afin de promouvoir son autobiographie 'Mon histoire', elle en profite pour affirmer qu'elle ne sera pas candidate aux présidentielles de 2004. Mais trois ans plus tard, elle décide cette fois de se présenter à l'investiture démocrate pour les élections de 2008, où elle échoue aux primaires face à Barack Obama.

Plus qu'une première dame, Hillary Clinton a su se détacher de l'aura de son époux pour démontrer son influence et son ambition.
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

kimpa Vita, appelée aussi Dona Béatrice, la « Jeanne d'Arc du Kongo » Fondatrice du mouvement messianique des Antoniens, Kimpa Vita avait entendu en rêve saint Antoine lui ordonner de ramener le roi Pedro IV à Sâo Salvador, la capitale du Kongo détruite par la guerre, et de récupérer les insignes royaux détenus par l'usurpateur Jean II. Grâce à l'influence que prit sa secte au Kongo, la prophétesse réussit à ramener le roi dans sa capitale, mais ce dernier ne lui en sut aucun gré, bien au contraire, et la livra aux autorités ecclésiastiques portugaises. Condamnée comme hérétique, Kimpa Vita fut brûlée vive en 1706. Son histoire est inscrite dans les archives missionnaires du Portugal.


_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

ÉBOUÉ TELL (Eugénie)

Née le 23 novembre 1891 à Cayenne (Guyane), elle décède le 20 novembre 1972 à Pontoise (Val-d'Oise).

Membre des deux Assemblées nationales constituantes (Guadeloupe), Éboué Tell est Conseillé de la République, puis sénateur de la Guadeloupe de 1946 à 1952.

Après son mariage avec Félix Eboué, elle le suit au Tchad, où il est nommé gouverneur, en 1938.

Dès l'armistice, alors que son mari, rallié au Général de Gaulle, est gouverneur de 1'AEF, elle s'engage dans les Forces françaises libres féminines, et sert comme infirmière à l'hôpital militaire de Brazzaville jusqu'en 1944.

Après le décès de son mari, en 1944, elle s'engage dans la vie politique, et siège aux deux Assemblées nationales constituantes : le 21 octobre 1945.

Elle est réélue le 2 juin 1946.

Elle devient également en mai 1945, conseiller municipal de la commune de Grand-Bourg.

Elle retrouve un mandat national avec son élection au Conseil de la République, le 15 décembre 1946.

Elle rejoint le groupe socialiste de la Haute Assemblée, et siège aux Commissions de l'éducation nationale et de l'intérieur.

Ses compétences, et son intérêt constant pour ces questions, la conduisent à la vice-présidence de la Commission de la France d'outre-mer, en janvier 1951.

Le 10 juillet 1952, elle quitte le Conseil de la République pour l'Assemblée de l'Union française, dont elle est vice-présidente jusqu'à la fin de l'année 1953.

Elle assume ensuite la vice-présidence du groupe des Républicains sociaux de cette Assemblée.

Elle est élue au conseil municipal d'Asnières en 1958.

Elle se consacre également à l'alliance Internationale des Femmes, et siège à son comité directeur.

Lorsqu'elle disparaît en 1972, elle est commandeur de la Légion d'honneur, officier des palmes académiques, et commandeur de l'ordre du Tchad, et de l'ordre de la Côte-d'ivoire.



[img]http://www.casimages.com/img.php?i=080929061622472568.jpg[/img]
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

CORETTA SCOTT KING (27 avril 1927 - 30 Janvier 2006)

Coretta Scott King a joué un rôle extrêmement important dans le mouvement des Droits Civiques des années 1950 et 1960.

Coretta Scott King a décidé de prendre la tête du mouvement elle-même après l'assassinat de son mari, en 1968, même si elle a élargi son accent à inclure les droits des femmes, les questions économiques, la paix dans le monde, et de diverses autres causes de gauche.

Dès le mois de Décembre 1968, elle a appelé les femmes à "s'unir et former un bloc solide de la femme de lutter contre le racisme, la pauvreté et la guerre.

Coretta Scott King a également été sous surveillance par le Bureau fédéral des enquêtes de 1968 à 1972.

Elle fut contre l'invasion de 2003 en Iraq, attirant ainsi les critiques de groupes conservateurs.

Elle a également été un défenseur du féminisme, droits des personnes LGBT et de prévention du VIH / sida.


_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

ANNE LAUVERGEON

Née à Dijon dans la Côte-d'Or en France le 2 août 1959, Anne Lauvergeon est un grand patron français, présidente du directoire d’Areva.

De 1985 à 1988, elle a la charge de l'Inspection générale des carrières (IGC) à la Direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement (Drire) Ile-de-France.

De 1988 à 1989, elle est adjointe du chef de service au Conseil général des mines.

En 1990, elle est nommée chargée de mission pour l’économie internationale et le commerce extérieur à la Présidence de la République.

L’année suivante, elle en devient secrétaire général adjointe.

Elle est ensuite nommée « sherpa », c’est-à-dire représentante personnelle du président, chargée de préparer les sommets internationaux comme le G7.

En 1995, elle rejoint le secteur bancaire, et devient associée-gérante de la banque franco-américaine Lazard Frères.

En mars 1997, elle est nommée directrice générale adjointe d’Alcatel, avant d’entrer au comité exécutif du groupe.

En juin 1999, elle est nommée président-directeur général (PDG) du groupe Cogema.

En juillet 2001, la Cogema rejoint Framatome et d’autres sociétés pour créer Areva.

Elle prend la tête du nouveau groupe, entrant ainsi dans le cercle très restreint des femmes dirigeant des groupes d’envergure internationale.

Le Fortune 500 2006, édité par le magazine américain Fortune, la classe n° 2 des femmes d'affaires les plus puissantes au monde (États-Unis exceptés) derrière Patricia Russo, future présidente d'Alcatel-Lucent.

En 2006, elle reste la femme dirigeant le plus d’employés au monde.

En 2006, elle est classée par le magazine Forbes comme la 8e femme la plus puissante au monde, la 2de en Europe et la 1re en France. En 2007, elle est classée 14e au monde, 4e en Europe et 3e en France.
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fatima Mernissi (فاطمة مرنيسي)
est une sociologue, écrivaine et
féministe laïque marocaine. Elle mène en parallèle à sa carrière un combat dans la société civile : elle a fondé les « Caravanes civiques » et le collectif « Femmes, familles, enfants ». Elle a reçu en mai 2003, avec Susan Sontag, le prix littéraire du Prince des Asturies.

Fatima est née en 1940 à Fès. Elle s’inscrit dans l’une des premières écoles privées mixtes du pays et poursuit ses études à Rabat, puis en France et aux États-Unis. Depuis les années 1980, elle enseigne à l’université Mohammed V de Rabat.
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ayaan Hirsi Ali

Ayaan Hirsi Ali, de son vrai nom Ayaan Hirsi Magan, est une femme politique somalienne et néerlandaise, née à Mogadiscio en Somalie le 13 novembre 1969.
Ancienne membre de la Seconde Chambre des Pays-Bas, elle appartenait au Parti populaire libéral et démocrate des Pays-Bas.


Ayaan Hirsi Magan est la fille d'Hirsi Magan Isse, un intellectuel et homme politique somalien.

De 1995 à 2001, elle travaille également comme traductrice et interprète pour la justice néerlandaise et pour les services d'immigration.

À partir de 2001, chercheuse dans un think tank du Parti du travail des Pays-Bas, elle se spécialise sur l'intégration des femmes étrangères et plus particulièrement musulmanes.

Elle quitte ce parti et, en novembre 2002, elle adhère au parti libéral (droite néerlandaise).

Ayaan Hirsi Ali entame une collaboration en 2004 avec Theo van Gogh. Ils écrivent le scénario d'un court-métrage militant sur la condition féminine dans le monde musulman, en insistant sur les violences qui sont faites aux femmes. L'indignation de certains musulmans est provoquée par des calligraphies du Coran.

Après l'assassinat de Theo van Gogh par l'intégriste islamiste Mohammed Bouyeri en novembre 2004, Ayaan Hirsi Ali est menacée de mort.

Menacée par des intégristes musulmans, pour ses prises de position sur la religion musulmane, elle vie aujourd'hui en exil sous haute protection.


_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

SOEUR EMMANUELLE (Décédée à Callian, France le 20 octobre 2008 )

Religieuse française, née à Bruxelles, Belgique le 16 novembre 1908.

Femme de cœur et d'action, Madeleine Cinquin dite sœur Emmanuelle, s'est fait connaître en s'installant au Caire pour s'occuper de chiffonniers d'un bidonville.

A l’âge de 20 ans, la jeune Belge décide de rentrer au couvent et prononce ses vœux trois ans plus tard dans la congrégation de Notre-dame-de-Sion.

Son dévouement insatiable l'amène à devenir professeur de lettres et de philosophie en Egypte, Turquie et Tunisie.

C'est en 1971, à l'âge de la retraite, qu'elle décide de se mettre au service des exclus. Elle œuvre sans répit dans la misère quotidienne jusqu'à fonder, alors qu'elle a 74 ans, une association baptisée Association sœur Emmanuelle (ASMAE) pour professionnaliser ses actions et assurer sa relève. Celle-ci aide aujourd'hui plus de 60.000 enfants du monde entier.

Jamais rassasiée, à 93 ans elle aide des SDF en majorité algériens dans un centre situé près de Fréjus, avec l'association Les Amis de Paola.

Son courage et sa générosité sont récompensés en 2002 avec sa promotion au grade de commandeur de la Légion d'honneur puis l'élévation à la dignité de grand officier en 2008.

Par sa générosité et sa tolérance, Sœur Emmanuelle sait remporter le soutien de nombreuses personnalités. Elle n'a jamais hésité à médiatiser ses révoltes à la télévision même si son franc-parler dérange quelquefois les catholiques rigoureux. Elle tutoie facilement et pense que c'est dans l'action que se vit la chrétienté.

Icône emblématique de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion, elle reste l'une des personnalités préférées des français et de beaucoup de chrétiens.
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Aung San Suu Kyi

Daw Aung San Suu Kyi, née le 19 juin 1945 à Rangoun en Birmanie (appelée aussi Myanmar), est la figure emblématique de l'opposition birmane à la dictature militaire.

Elle s’est fait connaître du grand public en recevant le prix Nobel de la paix en 1991 pour ses actions non violentes.

Elle est secrétaire générale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), opposée à la dictature en place.

Elle ne peut exercer son activité politique car elle est actuellement emprisonnée par la junte militaire au pouvoir.

En 2007, elle fut classée comme la 71e femme la plus puissante au monde par le magazine Forbes.

En septembre 2008, des inquiétudes s'expriment quand à sa santé, elle refuserait la nourriture qui lui est apportée par la junte militaire.
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Michelle Obama

Michelle LaVaughn Robinson Obama est une avocate américaine, née le 17 janvier 1964.

Elle est l'épouse du sénateur de l'Illinois Barack Obama, candidat démocrate à la présidence de 2008.

Elle est née et a grandi à Chicago dans le quartier de South Shore et a étudié à Princeton et à la Faculté de droit de Harvarddont elle sort diplômée en 1998.

Après ses études elle revint à Chicago et travailla pour le cabinet d'avocat Sidley Austin dans l'équipe du maire de Chicago Richard M. Daley ainsi que pour l'Université de Chicago et l'Université de médecine de Chicago.

Après Harvard, elle entre dans le cabinet de Sidley Austin.
Elle est spécialisée dans le marketing et la propriété intellectuelle.

Elle entre aussi dans la mairie de Chicago où elle occupe le poste de d'assistante du Maire.

En 1993, elle devient la directrice générale du Chicago office of Public Allies, une association à but non lucratif encourageant les jeunes à travailler dans des associations à but social et non lucratif.

En 1996, Michelle Obama travaille pour l'Associate Dean of Student Services à l'Université de Chicago où elle développe le centre de service communautaire.

En 2002, elle commence à travailler pour l'hôpital de l'Université de Chicago, d'abord comme directrice générales des affaires communautaires, puis en mai 2005 en tant que vice-présidente des affaires externes.

Elle rencontra Barack Obama quand il travaillait pour Sidley.
Ils se marient en octobre 1992 et obtiennet deux filles Malia Ann et Natasha.

Avec la campagne de son mari à la présidence 2008, Michelle Obama devient un personnage médiatique.

En juillet 2007, le célèbre magazine américain, Vanity Fair la classe parmi les "10 personnes les mieux habillées du monde".

En septembre 2007, le magazine 02138 la classe 58e des 100 anciens élèves les plus influents d'Harvard.
Son mari est classé 4e.

Elle fait l'objet d'attaques depuis qu'elle a annoncé « que pour la première fois de sa vie elle était vraiment fière de son pays ».


_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Miriam Makeba (4 mars 1932, Johannesburg - 10 novembre 2008)

Miriam Makeba, est une chanteuse de nationalité sud-africaine, naturalisée guinéenne dans les années 1960, puis citoyenne d'honneur française en 1990. Elle est parfois surnommée Mama Afrika. Son nom complet est Zenzile Makeba Qgwashu Nguvama

Née en 1932 dans la capitale sud-africaine, Zenzi, diminutif d’Uzenzile, commence son destin tristement exemplaire en prison : elle n’a que quelques jours lorsque sa mère est inculpée durant six mois pour avoir fabriqué de la bière afin de subvenir aux besoins de sa famille.

Son père meurt lorsqu’elle a cinq ans. En 1947, les nationalistes afrikaners gagnent les élections et plongent le peuple noir dans l’arbitraire et la violence.

C'est le début de l’apartheid.

À 20 ans, Zenzi Makeba, bonne d’enfants puis laveuse de taxis, vit seule avec sa petite fille Bongi et sa mère.

C’est là qu’elle commence à chanter, presque par hasard, avec les Cuban Brothers, puis devient choriste du groupe Manhattan Brothers, en 1952, qui lui donne son nom de scène, Miriam.

Si elle devient très rapidement une vedette, elle se sert de son nouveau métier pour dénoncer le régime de l'apartheid.

En 1956, elle écrit son plus grand succès, la chanson Pata, Pata, avec laquelle elle fait le tour du monde. Cette chanson sera d'ailleurs reprise en français par Sylvie Vartan sous le titre Tape Tape en 1980.

En 1959, elle est contrainte à un exil qui durera 31 ans, en raison de son apparition dans le film anti-apartheid Come Back, Africa du cinéaste américain Lionel Rogosin.

Elle ne reviendra en Afrique du Sud qu'à la libération de Nelson Mandela, emprisonné avec la plupart des dirigeants du Congrès National Africain (ANC) au pénitencier de Robben Island.

Elle ne cessera de prononcer des discours anti-apartheid et d’appeler au boycott de l’Afrique du Sud devant les Nations Unies.

Elle chante en zoulou, en zhoxa, en tswana.

Ses mélodies chantent la tolérance et la paix.

Elle est devenue le symbole de la lutte anti-apartheid.

Dans ses chansons, pas d'amertume mais une dignité à toute épreuve.

En 1966, Makeba reçoit un Grammy Award pour son disque An evening with Harry Belafonte and Miriam Makeba et devient la première Sud-Africaine à obtenir cette récompense.

En 1987 Miriam Makeba rencontre à nouveau le succès grâce à sa collaboration avec Paul Simon dans l'album Graceland.

Peu après, elle publie son autobiographie Makeba: My Story.

Son mariage en 1969 avec le militant des droits civils afro-américain Stokely Carmichael, chef des Black Panthers, lui cause des ennuis aux États-Unis.

Elle s'exile à nouveau et s'installe en Guinée.

Miriam Makeba est décorée par la France au titre de Commandeur des Arts et Lettres en 1985 et devient Citoyenne d'Honneur en 1990.

En 1990, Nelson Mandela la persuade de rentrer en Afrique du Sud.

En 1992, elle interprète le rôle de la mère (Angelina) dans le film Sarafina! qui raconte les émeutes de Soweto en 1976.

En 2002, elle partage le Polar Music Prize avec Sofia Gubaidulina.

Miriam Makeba a toujours rêvé d'une grande Afrique unie.

Pour son pays, elle exhortait ses frères noirs au pardon. " Il faut nous laisser grandir. Les Noirs et les Blancs doivent apprendre à se connaître, à vivre ensemble. "

Elle avait annoncé en 2005 qu'elle mettait fin à sa carrière, mais elle continuait à défendre les causes auxquelles elle croyait.

Elle est décédée le lundi 10 novembre 2008, à l'âge de 76 ans, à Naples des suites d'un malaise, à l'issue d'un concert de soutien à l'auteur de "Gomorra", Roberto Saviano
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

MAE JEMISON

Née le 17 Octobre 1956 dans l'Alabama, Mae C. Jemison, en étant en orbite le 12 Septembre 1992 avec la navette Endeavor est devenue la première femme "de couleur" à aller dans l'espace.

Elle a grandi à Chicago dans l'Illinois. Ses études l'ont menée à la prestigieuse université de Stanford où elle a obtenu un Bachelor of Science en Ingénierie Chimique, en même temps qu'un Bachelor of Arts en études afro-américaines.

Sa carrière universitaire ne s'est pas arrêtée là puisqu'elle est également diplômée en médecine de l'Université Cornell en 1981.

Ses études médicales l'ont conduite au Kénya, à Cuba, et en Thaïlande.

Elle a encore oeuvré en Afrique de 1983 à 1985 quand, après l'université, elle a servi dans le Peace Corps au Libéria et en Sierra Leone.

Ce n'était évidemment pas comme militaire au sens "classique" du terme, puisqu'elle y était comme médecin, et y a supervisé pharmacie, laboratoires et personnel médical.
Bien qu'elle appréciait particulièrement le contact avec les gens, elle désirait ardemment devenir astronaute.

De retour aux Etats-Unis, elle a continué à travailler comme médecin au CIGNA Health Plans en Californie, et à suivre des études médicales.

Après l’explosion de la navette Challenger en vol tuant tous les astronautes, le programme spatial américain fut mis en suspens, Mae fut acceptée à la National Astronautics and Space Administration (NASA), l'une des quinze admis cette année, sur près de deux mille candidats après plusieurs tentatives.

En 1988 elle avait terminé sa formation, et était qualifiée pour voler dans l'espace, en tant que scientifique responsable d'opérations techniques et d'expériences.

Au sol elle s'occupait de logiciels informatiques, et des protections thermiques qui empêchent les navettes de brûler lors de leur rentrée dans l'atmosphère terrestre.

Le 12 Septembre 1992 ses rêves d'espace devinrent une réalité.

Son premier vol eut lieu à bord de la navette Endeavour qui transportait un laboratoire nommé Spacelab-J développé au Japon.

La mission qui a duré 8 jours était la première coorganisée par les Etats-Unis et le Japon. Mae et les 6 autres membres d'équipage ont testé les effets de l'absence de gravité sur des animaux et des humains.

Mae en particulier était entre autres responsable durant cette mission de développer des procédures pour l'expérimentation en vol, la coordination des expériences en vol avec le Research Procedures and Protocol Committee.

Elle a également développé du matériel, écrit des ouvrages et créé des protocoles d'expérimentation en recherche sur la moelle osseuse.

Mae Jemison a quitté la NASA en 1993 pour fonder Jemison Group Inc, une société qui intègre des contraintes issues de la Science Sociale dans la conception, le développement et l'implémentation de technologies.

On peut citer dans les projets dont sa société s'est occupée le lancement d'un satellite de télécommunication pour faciliter le déploiement de soins dans les pays en développement, la définition et la conception d'un centrale thermale à énergie solaire, ou encore la création d'un camp pour promouvoir l'instruction scientifique.

Elle est également le directeur du Jemison Institute for Advancing Technology in Developing Countries, une organisation qui se consacre à la recherche, la conception et l'évaluation de technologies de pointe dans la vie de tous les jours, afin de s'assurer que cette technologie bénéficie aux plus de 75% de la population mondiale qui vit dans des pays en voie de développement.

Elle est également professeur d'études environnementales au Dartmouth College.

Elle a été honorée par plusieurs prix tout au long de sa carrière : Essence Award (1988); Gamma Sigma Gamma Women of the Year (1989); Docteur Honoraire de Science, Lincoln College (1991); Docteur Honoraire en Lettres, Winston-Salem (1991); Parmi les 10 femmes les plus extraordinaires des années 90 par McCall (1991); Johnson Publications Black Achievement Trailblazers Award (1992); Parmi les 50 femmes noires les plus influentes d'Ebony (1993); Turner Trumpet Award (1993); Montgomery Fellow, Dartmouth (1993); Kilby Science Award (1993).


_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
voyelle
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 6300
Localisation: www.cemakard.com

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

CHANTAL BIYA

Chantal BIYA consacre toute son énergie aux côtés de son mari le Président de la République, Son Excellence Paul Biya, pour lutter contre la pauvreté.

La Fondation Chantal BIYA (F.C.B)
Chantal BIYA s'est lancée depuis de nombreuses années dans un combat caritatif, ainsi que dans la lutte contre la pandémie du sida, en faveur de la mère et de l'enfant.

C’est depuis 1994 que pour sensibiliser l'opinion Nationale et Internationale à la lutte contre la pauvreté, la maladie, la misère et les exclusions de toute nature en milieu urbain et rural, Madame Chantal BIYA, l'Épouse du Chef de l'État Camerounais a décidé de créer la Fondation qui porte son nom.

L'objectif principal poursuivi par la Fondation Chantal BIYA est l'aide aux couches sociales défavorisées, la prévention et le soulagement des souffrances humaines, la protection, l'éducation et les actions sociales et sanitaires en faveur de la mère et de l'enfant, l'assistance aux malades démunis, l'assistance et l'encadrement des enfants abandonnés, l'assistance aux personnes âgées, la lutte contre la pauvreté et la misère, la protection de la famille, l'assistance en matériels et en médicaments aux hôpitaux et centres de santé nécessiteux.

Désormais, la Fondation Chantal BIYA bénéficie du statut consultatif spécial du Conseil Economique et Social des Nations Unies. Elle est également membre du Réseau Mère et Enfant de la Francophonie.

Cercle des Amis du Cameroun (C.E.R.A.C.)

Le CERAC créé par la Première Dame comme outil d'appui au développement et de soutien aux efforts de son illustre époux.

Synergies Africaines

Le mouvement panafricain de lutte contre le VIH/SIDA et de lutte contre toutes les formes de souffrances. Le mouvement compte à ce jour 18 membres.

Les synergies africaines luttent pour la fin du travail des enfants et autres sévices subis par ceux-ci. Les Synergies africaines ont pour mission: de promouvoir par tous les moyens l'amélioration des conditions de vie des femmes rurales africaines, d'apporter un appui résolu à la mise en œuvre effective de la déclaration de Genève et des plates-formes africaine et mondiale, lutter contre le VIH/SIDA.

Le 14 novembre 2008 la première dame du Cameroun, Chantal Biya fut nommée par le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO pour l’éducation et l’inclusion sociale.

L’épouse du président camerounais rejoint à ce titre un groupe de personnalités qui comptait déjà trois ambassadeurs africain, à savoir Nelson Mandela, l’ancien Président sud-africain et prix Nobel de la paix, le scientifique malien Cheick Modibo Diarra et l’écrivain nigérian et prix Nobel de littérature, Wole Soyinka.
_________________
https://www.facebook.com/pages/CEMAKard/221475071326994
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
meb
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 13 May 2008
Messages: 6873

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 10:50 am    Sujet du message: Re: les femmes qui ont fait l'histoire Répondre en citant

voyelle a écrit:
ce topic c'est pour rendre hommage a celles la qui ont contribuees a leurs facon dans le monde entier


qui ont contribué à quoi?
_________________
MEKTOUB

Ce n'est pas encore écrit, ça l'était juste...
sur http://mebene.over-blog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
afro
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 17 May 2008
Messages: 5067

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 11:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour toutes ces infos Voyelle Very Happy

Sinon comme l'a demandé meb, contribué en quoi ? ou c'est uniquement des femmes célèbres ?
_________________
[quote="afreaka"][quote="foxyforever"]Tant que l'amour existera, il n'y aura pas de Rwanda au Kmer.[/quote] l'amour n'existait pas au rwanda?[/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ekobena
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 14 May 2008
Messages: 6350

MessagePosté le: Fri Jan 30, 2009 2:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

voyelle tu es (déjà) fatiguée?
Assia. Il faut boire l'eau et te reposer un peu. Reprends ton souffle.
_________________
"L'argent ne fait pas le bonheur. Surtout en petite quantité."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Bonaberi.com Index du Forum -> Sciences & Loisirs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site
Votre publicité ici ?