Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
Hopital Laquintinie: Louis Richard Njock: «J’ai 90 jours pour changer l’image de l’hôpital Laquintinie….»
(19/04/2016)
Hier, immédiatement après son installation au poste du Directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala par le Ministre de la Santé publique, le Professeur Njock Louis Richard a dévoilé dans un entretien avec la presse, la thérapie qu’il compte appliquer pour redorer le blason de Laquintinie
Par Rédaction www.bonaberi.com : Dsm mido
90 jours pour soigner le malade laquintinie

Bonjour Professeur, vous voici installé, Avez vous déjà une idée de la démarche à faire pour soigner le malade LAQUINTINIE ?

Je dois dire que je fais face à une double exigence. Premièrement, l’exigence qui a été édictée par le ministre de la santé publique en terme de feuille de route et l’obligation d’implémenter les nouvelles directives en matière d’accueil et d’orientation, de prise en charge des malades en situation d’urgence vitale. Et la seconde exigence, porte sur les attentes des populations. Face à ces deux exigences, je mesure l’ampleur des défis qui m’attendent. Je dois dire que les chantiers sont exaltants et je mesure le privilège et la grande opportunité que m’offre cette confiance du Chef de l’Etat matérialisée par le décret du Premier ministre pour servir l’hôpital Laquintinie. C’est un privilège que je salue à juste titre en homme de devoir.



Et si on revenait avec plus de précision sur votre plan d’action ?

Mon plan d’action va être un plan d’action d’urgence. Je vais dans les 90 jours mettre en place des actions pour que les changements soient perceptibles dès le troisième mois de ma prise de fonction.

Vous pensez bien, l’universitaire que je suis, ne peut pas tolérer que dans un hôpital d’application pour les facultés de médecines, que sont celles de Douala et de Buea, qu’il y ait une formation au rabais pour l’intelligentsia camerounaise des futurs infirmiers, des futures médecins dans un hôpital où il y a le clientélisme, le rançonnement des malades. Ces pratiques-là, je les combattrai avec force et vigueur pour que je laisse au sortir de Laquintinie, un hôpital formateur pour les futures générations.



Dans cet important hôpital, il se pose aussi le problème de disponibilité des médecins, surtout des spécialistes. Avez-vous déjà une solution ?

Je ne vais pas vous révéler tout mon plan de 90 jours. Rendez-vous après l’état de grâce dans 90 jours. Simplement, retenez une seule orientation, à savoir l’effectivité du temps de travail des médecins à Laquintinie sera mesurée.




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
hopital laquintinie  louis richard njock  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2019. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site