Bonaberi.com Publicité
Forum Bonaberi.com
Le Cameroun comme si vous y étiez
FAQFAQ RechercherRechercher Liste des MembresListe des Membres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion
crise financière
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Bonaberi.com Index du Forum -> Actualité et débats dits sérieux
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
afreaka
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 5263
Localisation: los angeles, CA

MessagePosté le: Wed Oct 15, 2008 6:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pour vous Merrill lynch n'a pas mis la cle sous le paillasson? Pour moi si. ils se font racheter a 2 balles pour moi c'est la cle sous le paillasson. C'est comme si vous me dites que countrywide n'a pas mis la cle sous le paillasson parceque BOFA les a rachetes... yet la majorite des employes de countrywide sont aujourd'hui au chomage et le nom de la compagnie a disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
meke
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 16 May 2008
Messages: 5079
Localisation: france

MessagePosté le: Wed Oct 22, 2008 6:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

svp , les intello de beri ci Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy j ai un exposé a faire sur la crise financière et je connais rien sur le way la, j ai essayé de chercher sur le net mais je trouve qu on explique pas assez ce que c est, est ce qu une personne aurait un lien ou on explique clairement ce que c est? et comment çà a commencé, les causes etc....
merci d avance pour votre aide
Laughing
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le_Bantou
Bérinaute moyen


Inscrit le: 14 May 2008
Messages: 137
Localisation: en Hibernation

MessagePosté le: Thu Oct 23, 2008 12:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le_Bantou a écrit:
pour ceux qui sont intéressés, voici un lien qui récapitule les temps forts de la crise que nous vivons actuellement. le lien est en anglais.

http://news.bbc.co.uk/2/hi/business/7521250.stm


Peace.


ca peut t'aider déja.
_________________
There is more wisdom in listening than in speaking
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
meke
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 16 May 2008
Messages: 5079
Localisation: france

MessagePosté le: Thu Oct 23, 2008 3:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le_Bantou a écrit:
Le_Bantou a écrit:
pour ceux qui sont intéressés, voici un lien qui récapitule les temps forts de la crise que nous vivons actuellement. le lien est en anglais.

http://news.bbc.co.uk/2/hi/business/7521250.stm


Peace.


ca peut t'aider déja.


merci bcp pour l aide mais tu n aurais pas un lien en français?

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le_Bantou
Bérinaute moyen


Inscrit le: 14 May 2008
Messages: 137
Localisation: en Hibernation

MessagePosté le: Fri Oct 24, 2008 9:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

ben pour le moment nop.
mais je vais chercher des liens en français over the weekend.

bonne journée Cool

_________________
There is more wisdom in listening than in speaking
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tchoko
Grand shabbeur


Inscrit le: 13 May 2008
Messages: 2429
Localisation: Mpanjo ville

MessagePosté le: Fri Oct 24, 2008 12:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que c'est assez compliqué de comprendre la crise financière au delà des simples généralités et de sa surface. Et ceci, tout simplement parce que même les plus grands économistes et les plus grands banquiers n'y comprennent pas grand chose. Ben Bernanke a lui même pris une formation accélérée de quelques jours pour se former aux mécanismes de titrisation et aux structurés de crédit.

Pour ma part, le déroulement de la crise n'a vrai un sens qu'à partir du moment où on dit à tout le monde que les crédits ont été titrisés et transformés en CDO, RMBS, CMBS, CLO, etc. (et tous les acronymes un peu rébarbatifs de la finance). Et là on peut faire semblant de suivre le fil. Mais avant cela, on n'y comprend rien au fond parce que personne ne maîtrise vraiment les produits structurés de crédit sachant que le marché est relativement neuf (au moins plus neuf que celui des structurés actions) et qu'il n'a pris son envol que récemment.

Ma conclusion est que les produits dérivés constituent une grosse entourloupe sur les marchés du crédit puisque la modélisation du support (donc la dette) est encore plus irréaliste que sur les actions ou les taux où les cours peuvent être approchés par diverses lois statistiques.
_________________
« L’homme est un apprenti, la douleur est son maître. Et nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert. » (Alfred de Musset)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
meke
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 16 May 2008
Messages: 5079
Localisation: france

MessagePosté le: Fri Oct 24, 2008 2:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le_Bantou a écrit:
ben pour le moment nop.
mais je vais chercher des liens en français over the weekend.

bonne journée Cool


merci Le bantou, à tchoko aussi Very Happy

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nji
Ancien


Inscrit le: 15 May 2008
Messages: 15118
Localisation: Koundja

MessagePosté le: Fri Oct 24, 2008 2:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

meke a écrit:
svp , les intello de beri ci Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy j ai un exposé a faire sur la crise financière et je connais rien sur le way la, j ai essayé de chercher sur le net mais je trouve qu on explique pas assez ce que c est, est ce qu une personne aurait un lien ou on explique clairement ce que c est? et comment çà a commencé, les causes etc....
merci d avance pour votre aide
Laughing

Viens me voir et on arrange ça entre nous.
_________________
L'homme cherche à être heureux, alors que la société tente vainnement à le rendre bon, NJI.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
meke
Bérinaute Vétéran


Inscrit le: 16 May 2008
Messages: 5079
Localisation: france

MessagePosté le: Fri Oct 24, 2008 2:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nji a écrit:
meke a écrit:
svp , les intello de beri ci Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy j ai un exposé a faire sur la crise financière et je connais rien sur le way la, j ai essayé de chercher sur le net mais je trouve qu on explique pas assez ce que c est, est ce qu une personne aurait un lien ou on explique clairement ce que c est? et comment çà a commencé, les causes etc....
merci d avance pour votre aide
Laughing

Viens me voir et on arrange ça entre nous.


arranger quoi?? si tu peux m aider fais le ici et send moi le lien Exclamation Cool
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
otzi
Super bérinaute


Inscrit le: 12 May 2008
Messages: 927
Localisation: SOUS UN BAOBAB

MessagePosté le: Sat Oct 25, 2008 12:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me pose la question des conséquences de cette crise pour les pays africains...en France, ça chauffe déjà pour l'industrie automobile notamment, les deux grands groupes que sont Renault et PSA envisagent des périodes de chômage technique pour leurs employés...et si ces groupes s'enrhument ce sont aussi leurs sous-traitants qui prennent froid!

Même si nos pays ne disposent pas d'un secteur secondaire particulièrement développé, j'ai du mal à penser que cette crise sera sans conséquence pour nous...(donc si quelques économistes éclairés peuvent réagir!)


Si cela descendait jusqu'à nous, alors Pauvre de nos grands-mères déjà fatiguées par les travaux champêtres et qui devront payer maybe les csqces des Subprimes généreusement distribués pour maintenir une confiance artificielle dans la consommation de familles américaines ne reflétant en rien de l'économie réelle...!
_________________
The beginning of the end, the end of the beginning!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
brig
Grand shabbeur


Inscrit le: 20 Jun 2008
Messages: 2000

MessagePosté le: Sat Oct 25, 2008 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

otzi a écrit:
Je me pose la question des conséquences de cette crise pour les pays africains...en France, ça chauffe déjà pour l'industrie automobile notamment, les deux grands groupes que sont Renault et PSA envisagent des périodes de chômage technique pour leurs employés...et si ces groupes s'enrhument ce sont aussi leurs sous-traitants qui prennent froid!

...!

je crois que Renault a commencé le chômage technique cette semaine....
_________________
Lesson du jour: Traite les gens coe ils te traitent. Pas plus, pas moins.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
J.D.
Invité





MessagePosté le: Sat Oct 25, 2008 10:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tchoko a écrit:
Je pense que c'est assez compliqué de comprendre la crise financière au delà des simples généralités et de sa surface. Et ceci, tout simplement parce que même les plus grands économistes et les plus grands banquiers n'y comprennent pas grand chose. Ben Bernanke a lui même pris une formation accélérée de quelques jours pour se former aux mécanismes de titrisation et aux structurés de crédit.

Pour ma part, le déroulement de la crise n'a vrai un sens qu'à partir du moment où on dit à tout le monde que les crédits ont été titrisés et transformés en CDO, RMBS, CMBS, CLO, etc. (et tous les acronymes un peu rébarbatifs de la finance). Et là on peut faire semblant de suivre le fil. Mais avant cela, on n'y comprend rien au fond parce que personne ne maîtrise vraiment les produits structurés de crédit sachant que le marché est relativement neuf (au moins plus neuf que celui des structurés actions) et qu'il n'a pris son envol que récemment.

Ma conclusion est que les produits dérivés constituent une grosse entourloupe sur les marchés du crédit puisque la modélisation du support (donc la dette) est encore plus irréaliste que sur les actions ou les taux où les cours peuvent être approchés par diverses lois statistiques.

Very Happy
j'ai relu deux fois avant de commencer à comprendre ce que tu disais....
Revenir en haut de page
Mfiang-Owondo
Shabbaeur


Inscrit le: 26 May 2008
Messages: 1753
Localisation: Rêve du soleil de Mora...

MessagePosté le: Sat Oct 25, 2008 10:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tchoko a écrit:
Je pense que c'est assez compliqué de comprendre la crise financière au delà des simples généralités et de sa surface. Et ceci, tout simplement parce que même les plus grands économistes et les plus grands banquiers n'y comprennent pas grand chose. Ben Bernanke a lui même pris une formation accélérée de quelques jours pour se former aux mécanismes de titrisation et aux structurés de crédit.

Ah bon??? Bah c'est peut-être parce que Ben Bernanke est tout simplement un économiste (néo-keynésien) et non un financier...ce qui en soit, est assez différent, même si certains commentaires de journalistes tendent à confodre les 2. Parce que la crise actuelle est une crise du monde financier et qd on sait combien le système financier est correlé à l'économie, notamment l'économie réel, voilà pourquoi les économistes aussi sont du coup aussi impiqués.
Sinon, pour ce qui est de comprendre la crise financière, je pense pas que ce soit compliqué. Tout financier comprend aisément ce qui s'est passé. Dans toutes les salles de marché, c'est plutôt clair et net. La politique de financement des énages après la crise de 2002 a conduit a des crédits pourris qui ont fini titrisés dans pas mal d'actifs censés être "sûrs", vu qu'ils étaient même cotés AAA des fois.


Pour ma part, le déroulement de la crise n'a vrai un sens qu'à partir du moment où on dit à tout le monde que les crédits ont été titrisés et transformés en CDO, RMBS, CMBS, CLO, etc. (et tous les acronymes un peu rébarbatifs de la finance).

En fait c'est pas la titrisation de ces crédits ui pose problème...C'est le fait que les collatéraux, les actifs sous-jacents n'étaient pas clairs. Du coup les véhicules crées pour ces titri (SPV) trainaient des trucs toxiques qui n'apparaissaient dans le bilan d'aucun émetteur. C'est pour cela q'en ce moment, les dispositifs normatifs visent également à revoir les méthodes de consolidation des SPV

Et là on peut faire semblant de suivre le fil. Mais avant cela, on n'y comprend rien au fond parce que personne ne maîtrise vraiment les produits structurés de crédit sachant que le marché est relativement neuf (au moins plus neuf que celui des structurés actions) et qu'il n'a pris son envol que récemment.

ouhla, ouhla... je pense qu'affirmer que personne ne maîtrise le marché des structurés de crédit de crédit est un peu fort et gratuit. La preuve, même en ces moments de forte illiquidité sur les marché, il y a tjrs des émissions de structurés de crédit. Les desk IRD de toutes les banques ne sont pas morts qd même. Même si, c'est clair, l'illiquidité entrainent de sérieux problèmes de valorisation de ces dérivés. L'IASB et le FASB tentent en ce moment de donner des réponses à ces blocages des marchés.

Ma conclusion est que les produits dérivés constituent une grosse entourloupe sur les marchés du crédit

Shocked Je te trouve trop affirmatif qd même. C'est pas les dérivés, encore moins lesstructurés de crédit dans leur ensemble qui sont remis en cause aujourd'hui. C'est le fait que le système ait pu laisser passer certaines choses.

puisque la modélisation du support (donc la dette) est encore plus irréaliste

Irréaliste? Tu crois? Pourtant, malgré la crise, on continue de proposer des méthodes de valorisation des dérivés. Il va bien falloir que les entités clôturent leurs comptes au 31/12/08. Les modèles sont ajustés afin de prendre plus spécifiquement en compte certains paramètres qui n'entraient pas jusque là dans les calculs de fair value (risque de contrepartie, risque de liquidité, le risque de modèle etc).
que sur les actions ou les taux où les cours peuvent être approchés par diverses lois statistiques.

Tu sais, tous les calculs de fair value ne sont pas fait via des modèles. Pense au bid/ask par exemple. En ce moment, certaines entités vont utiliser des modèles internes pour faire leur valo. Mais l'utilisation d'un modèle interne ne se fait pas tout seul ds son coin. Le modèle est soumis à certaines règles pour que son résultat soit validé par la place

_________________
Mon papayer...Dans un coin de ma cour....Zik-Zikzak

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tchoko
Grand shabbeur


Inscrit le: 13 May 2008
Messages: 2429
Localisation: Mpanjo ville

MessagePosté le: Sun Oct 26, 2008 12:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mfiang-Owondo, je ne sais pas pourquoi, mais je savais que tu allais me répondre lol. Bon, il faut qu'on soit d'accord sur les termes qu'on utilise. C'est quoi un financier pour toi ? C'est quoi un économiste ? Pour moi, Ben Bernanke tout autant qu'Alan Greenspan sont des économistes, mais aussi des financiers au regard de leurs prérogatives à la réserve fédérale. Soros, Buffet ou Paulson sont des financiers. Et jusqu'à preuve du contraire, la finance pour moi reste une branche de l'économie.

Sinon, globalement, je suis à peu près d'accord avec tout ça :
Mfiang Owondo a écrit:

Sinon, pour ce qui est de comprendre la crise financière, je pense pas que ce soit compliqué. Tout financier comprend aisément ce qui s'est passé. Dans toutes les salles de marché, c'est plutôt clair et net. La politique de financement des énages après la crise de 2002 a conduit a des crédits pourris qui ont fini titrisés dans pas mal d'actifs censés être "sûrs", vu qu'ils étaient même cotés AAA des fois.

En fait c'est pas la titrisation de ces crédits ui pose problème...C'est le fait que les collatéraux, les actifs sous-jacents n'étaient pas clairs. Du coup les véhicules crées pour ces titri (SPV) trainaient des trucs toxiques qui n'apparaissaient dans le bilan d'aucun émetteur. C'est pour cela q'en ce moment, les dispositifs normatifs visent également à revoir les méthodes de consolidation des SPV


Sauf que je dis qu'en qui concerne les dérivés de crédit, la modélisation des divers scénarios du sous-jacent est plus complexe vu que le support lui même (la dette) n'est ni palpable, ni coté, ni liquide comme une action, par exemple (on ne parle pas des obligations, ce n'est pas le même marché). Et c'est d'ailleurs pour ça qu'on parle de titrisation. Et quand tu me parles d'actifs collatéraux qui n'étaient pas clairs, c'est bien ce que je dis ici. D'autre part aussi, les SPV dont tu parles n'existent que parce que la titrisation existe et c'est le principe même de ces fonds qui fait que les titres émis n'ont plus vocation à apparaître dans le bilan de l'émetteur, sinon ils n'ont aucune raison d'être. En tout cas, pour moi, la titrisation peut bien être remise en cause et plus généralement, tout le marché des structurés de crédit, puisqu'on valorise du vent avec de belles formules. Et c'est une opinion qui n'engage naturellement que moi, et même si je ne suis pas un technicien.

Et j'ai bien compris qu'en gros, tu me disais de ne pas remettre en cause l'existence des voitures parce qu'il ya des accidents, mais plutôt de m'en prendre aux chauffeurs. Je remets juste en question les méthodes de valorisation de produits. Autant pour valoriser une option classique européenne, la théorie est claire et elle marche même si elle est approximative, autant je dis que pour les dérivés de crédit, la théorie est claire sauf que c'est dans le vent puisque la dette n'est concrètement pas modélisable et les proba et corrélations de défaut que les agences de notation ou les banques passent leur temps à calculer dépendent de trop de paramètres que les modèles n'intègrent pas ou ne peuvent pas intégrer. C'est d'ailleurs pour ça que les agences de notations mettaient des AAA sur des tranches qui ne le méritaient point.

On va dire que je philosophe un peu, mais ma vision est que plus près tu es de la finance de marché, plus tu te dis que les soi disantes innovations sur les dérivés finissent par tourner à l'entourloupe. Pour moi la crise actuelle en est une preuve concrète. Après, que les desks de taux, de crédit et que les organes de régulation essaient de trouver des solutions pour ajuster les modèles ou je ne sais quoi d'autre est très bien. Le contraire m'aurait surpris.

Par contre, j'ai pas compris le truc sur le bid/ask et le calcul de fair value via les modèles. Pourrais-tu être plus précise stp ? (Je pourrais l'être aussi si tu veux, je préfère encore le français...)
_________________
« L’homme est un apprenti, la douleur est son maître. Et nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert. » (Alfred de Musset)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mfiang-Owondo
Shabbaeur


Inscrit le: 26 May 2008
Messages: 1753
Localisation: Rêve du soleil de Mora...

MessagePosté le: Fri Dec 05, 2008 10:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sentez-vous réellement la crise actuelle ds vos vies quotidiennes? Je veux, dire on en parle tous les jours, c'est le grand boum du moment, bcp répètent c'est la crise, c'est la crise, mais fondamentalement, est ce que les trains de vie des gens ont vraiment changé, ou alors ressentez-vous un réel impact dû spécifiquement à cette crise?
A mon avis, mis à part les salariés de l'industrie automobile et les étudiants de certaines spécialités en finance par exple, l'impact sur l'économie réel n'est pas si direct que ça...

_________________
Mon papayer...Dans un coin de ma cour....Zik-Zikzak

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nji
Ancien


Inscrit le: 15 May 2008
Messages: 15118
Localisation: Koundja

MessagePosté le: Fri Dec 05, 2008 10:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mfiang-Owondo a écrit:
Sentez-vous réellement la crise actuelle ds vos vies quotidiennes? Je veux, dire on en parle tous les jours, c'est le grand boum du moment, bcp répètent c'est la crise, c'est la crise, mais fondamentalement, est ce que les trains de vie des gens ont vraiment changé, ou alors ressentez-vous un réel impact dû spécifiquement à cette crise?
A mon avis, mis à part les salariés de l'industrie automobile et les étudiants de certaines spécialités en finance par exple, l'impact sur l'économie réel n'est pas si direct que ça...

Moi on vient de me barrer un boulot dans un hotel parce que les gens de Renault Trucks qui venaient là en masse on annulé un contrat. Du coup, je suis dans la dèche.
_________________
L'homme cherche à être heureux, alors que la société tente vainnement à le rendre bon, NJI.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tchoko
Grand shabbeur


Inscrit le: 13 May 2008
Messages: 2429
Localisation: Mpanjo ville

MessagePosté le: Sat Dec 06, 2008 2:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est une bonne question que de savoir si la crise financière nous impacte ou pas. La réalité est qu'en économie, en période dite de crise comme celle ci, ce sont les perspectives futures qui sont mauvaises. Et qui dit perspectives, dit projections. Et quand on parle de projections, c'est forcément de ce qui a trait à l'avenir.

Si d'un point de vue macro, tout cela peut se voir très vite (sur un horizon bimensuel parfois donc dans un avenir proche), au plan individuel, la décrépitude est beaucoup plus graduelle. Toutes les variables qui impactent f actuellement la vie des gens comme le pouvoir d'achat, les emplois, l'accès au crédit, se dégradent petit à petit, ce qui fait qu'on ne le ressent pas forcément de manière aussi brutale que les médias pourraient le laisser transparaître.

Après, il est clair que le gel des emplois dans certaines entreprises est une conséquence de la crise actuelle. Le seul truc est que si on est un nouveau chercheur d'emploi, on ne peut pas affirmer qu'on est impacté personnellement vu qu'on n'a pas la certitude qu'on aurait trouvé un emploi s'il n'y avait pas eu de crise, à moins qu'on sorte d'une formation super élitiste ayant toujours placé ses étudiants dans les meilleures institutions et qui subitement se retrouve avec des candidats sur le carreau.

En fait, d'un point de vue individuel, je pense qu'il est difficile de savoir ce qui relève de la crise ou tout simplement d'un coup du sort comme ceux que l'on rencontre si souvent dans la life.

C'est une opinion.
_________________
« L’homme est un apprenti, la douleur est son maître. Et nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert. » (Alfred de Musset)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mfiang-Owondo
Shabbaeur


Inscrit le: 26 May 2008
Messages: 1753
Localisation: Rêve du soleil de Mora...

MessagePosté le: Sat Dec 06, 2008 2:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tchoko a écrit:
C'est une bonne question que de savoir si la crise financière nous impacte ou pas. La réalité est qu'en économie, en période dite de crise comme celle ci, ce sont les perspectives futures qui sont mauvaises. Et qui dit perspectives, dit projections. Et quand on parle de projections, c'est forcément de ce qui a trait à l'avenir.

Si d'un point de vue macro, tout cela peut se voir très vite (sur un horizon bimensuel parfois donc dans un avenir proche), au plan individuel, la décrépitude est beaucoup plus graduelle. Toutes les variables qui impactent f actuellement la vie des gens comme le pouvoir d'achat, les emplois, l'accès au crédit, se dégradent petit à petit, ce qui fait qu'on ne le ressent pas forcément de manière aussi brutale que les médias pourraient le laisser transparaître.

Après, il est clair que le gel des emplois dans certaines entreprises est une conséquence de la crise actuelle. Le seul truc est que si on est un nouveau chercheur d'emploi, on ne peut pas affirmer qu'on est impacté personnellement vu qu'on n'a pas la certitude qu'on aurait trouvé un emploi s'il n'y avait pas eu de crise, à moins qu'on sorte d'une formation super élitiste ayant toujours placé ses étudiants dans les meilleures institutions et qui subitement se retrouve avec des candidats sur le carreau.

En fait, d'un point de vue individuel, je pense qu'il est difficile de savoir ce qui relève de la crise ou tout simplement d'un coup du sort comme ceux que l'on rencontre si souvent dans la life.

C'est une opinion.

Bon, en bref...peux-tu répondre à la réelle question posée now? La crise tu la ressens perso ou pas TOI ???
_________________
Mon papayer...Dans un coin de ma cour....Zik-Zikzak

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mfiang-Owondo
Shabbaeur


Inscrit le: 26 May 2008
Messages: 1753
Localisation: Rêve du soleil de Mora...

MessagePosté le: Sat Dec 06, 2008 10:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J.D. a écrit:

Pour revenir à la question posée par Mfiang, moi c'est chaud dans moi mais je sais pas si c'est à cause de la crise.... surtout que je suis étudiante, mes parents sont dans un secteur qui ne semble pas du tout touché par tout ça...

Merci mami d'avoir bien compris MA question posée ds TON post...et d'y avoir apporté exactement ce que j'attendais comme réponse. Heureusement...

Ouf, ça fait du bien de se défouler des fois...

_________________
Mon papayer...Dans un coin de ma cour....Zik-Zikzak

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheNeo
Shabbaeur du lac


Inscrit le: 12 May 2008
Messages: 4281
Localisation: Bangos Zomoville

MessagePosté le: Wed Dec 10, 2008 7:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

juste une question tres bete:
si les entreprises , les banques ont perdu l'argent ca veut dire que quelqu'un a gagne. puisque l'argent n'a pas brule quelque part.
moi je veux savoir l'argent est ou?
les us n'ont plus l#argent, les europeens non plus, les chinois et japonais non plus l'argent est ou?
en Afrique?
_________________
AfroGrooves Radio the best Afro Hits Live 24/24
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Bonaberi.com Index du Forum -> Actualité et débats dits sérieux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 2 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site
Votre publicité ici ?