Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Faits Divers
Un documentaire sur la banane interdit au Cameroun
(28/04/2011)
Un documentaire dénonçant les conditions d'exploitation de la banane au Cameroun a été interdit de diffusion par les forces de l'ordres
Par Rédaction Bonaberi.com
Après l’interdiction du festival international du film pour les droits de l’homme, c’est un documentaire sur la banane qui a été interdit au Cameroun. Ce documentaire parlait des conditions d’exploitation et de commercialisation du fruit par la société Plantations du Haut Penja, producteur numéro 1 au Cameroun.

A l’instar sur le document publié par quatre associations il y a quelques mois sur les conditions de travail de la Socapalm indexant Bolloré, ce documentaire dénonçait des maux réellement similaires : conditions de travail à la limite des employés, expropriation de petits exploitants, méthodes douteuses pour s’approprier leurs terres, etc.


Pour Franck Bieleu, réalisateur du documentaire, il s’agit ni plus ni moins d’un musellement du gouvernement qui ne veut pas que certaines vérités soient révélées. Ce dernier a estimé, contrairement au gouvernement que la diffusion du documentaire ne nécessitait aucune autorisation particulière.

Il y a déjà quelques jours, d’après l’AFP, deux Français et six Camerounais avaient été arrêtés lors d’un tournage à Mbandjock, indexant la mainmise sur les terres par la Sosucam.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
faits divers  banane  censure  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2014. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site