Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > News
L'intégration sous-régionale en Afrique Centrale
(16/03/2010)
La deuxième édition de la « Journée Cemac » ce célèbre demain 16 mars 2010. Cette journée a été instituée au cours d'une conférence des chefs d’Etats de la sous région. Elle vise la sensibilisation des populations de la sous région aux idéaux de l’intégration et au renforcement de l’esprit communautaire.
Par Redaction Bonaberi.com (Anne Mireille Nzouankeu)
Passeport biométrique Cemac

Il doit entrer en vigueur le 1er avril 2010
Dès le 1er avril 2010, le passeport biométrique Cemac devrait entrer en vigueur. Ce document de voyage permettra de circuler librement dans les six états de la zone. Si jusqu’à présent on peut se déplacer entre le Cameroun, le Congo, la République centrafricaine et le Tchad en présentant une pièce d’identité au niveau des frontières, il faut un visa pour entrer au Gabon et en Guinée équatoriale. En plus de l’institution du passeport biométrique Cemac, le Gabon et la Guinée équatoriale demandent le renforcement de la coopération policière entre les Etats membres pour accepter la libre circulation des biens et services.

La date de l’entrée en vigueur du passeport biométrique était d’abord prévue pour le 1er juillet 2008, puis renvoyée au1er janvier 2010. C’est finalement la date du 1er avril 2010 qui a été arrêtée, au cours du dernier sommet des chefs d’Etats à Bangui.

Le lancement des activités est attendu
La date de la mise en service d’ Air Cemac, la compagnie aérienne sous régionale n’a pas encore été dévoilée. L’on sait toutefois qu’elle aura son siège à Brazzaville. Cette ville a été choisie par les chefs d’Etats de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac).

A l’heure actuelle, tous les Etats de la Cemac ont déjà versé leur contribution pour la constitution du capital d’Air Cemac. Ce montant équivaut à 30% du capital. Le partenaire stratégique, la South African Airways, s’est engagé à prendre 40 % des parts. La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (Bdéac) contribue à hauteur de 15 %. Au total, 85% du capital est déjà disponible. Le reste du capital sera complété par les investisseurs privés. Au final, un capital de 80 millions de dollars devra être constitué pour le lancement d’Air Cemac.

La décision de créer une compagnie aérienne sous régionale a été prise à Yaoundé en décembre 2001 et le lancement des activités de la compagnie a plusieurs fois été reporté depuis 2002. D’après une enquête récemment publiée par Jeune Afrique, l’entité juridique d’Air Cémac doit encore être définie.


Air cemac

Le lancement des activités est attendu
La date de la mise en service d’ Air Cemac, la compagnie aérienne sous régionale n’a pas encore été dévoilée. L’on sait toutefois qu’elle aura son siège à Brazzaville. Cette ville a été choisie par les chefs d’Etats de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac).
A l’heure actuelle, tous les Etats de la Cemac ont déjà versé leur contribution pour la constitution du capital d’Air Cemac. Ce montant équivaut à 30% du capital.

Le partenaire stratégique, la South African Airways, s’est engagé à prendre 40 % des parts. La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (Bdéac) contribue à hauteur de 15 %. Au total, 85% du capital est déjà disponible. Le reste du capital sera complété par les investisseurs privés. Au final, un capital de 80 millions de dollars devra être constitué pour le lancement d’Air Cemac.

La décision de créer une compagnie aérienne sous régionale a été prise à Yaoundé en décembre 2001 et le lancement des activités de la compagnie a plusieurs fois été reporté depuis 2002. D’après une enquête récemment publiée par Jeune Afrique, l’entité juridique d’Air Cémac doit encore être définie.

La Carte rose Cemac
C’est une assurance qui couvre les accidents de voiture qui ont lieu dans la sous région
La Carte internationale d’assurance de responsabilité civile automobile, plus connue sous le nom de « Carte rose Cemac » a été créée le 1er juillet 1996 à Libreville. Cette création fait suite à la signature par les ministres des Finances des pays de la sous région, d’un protocole d’accord. Les États membres de la Cemac signataires de l’Accord sont participants à titre principal. Les compagnies d’assurance sont participantes à titre subsidiaire.

A l’origine, la carte rose Cemac a été créée dans le souci d’atténuer la souffrance des victimes d’accidents de circulation. A cet effet, l’assurance de responsabilité civile automobile est rendue obligatoire dans les pays membres, grâce à la volonté des Autorités supérieures du Contrôle des Assurances desdits pays.

Toutefois, les automobilistes ayant acquis cette carte sont toujours soumis aux tracasseries telles que la confiscation de leurs véhicules et l’arrestation des conducteurs lors des accidents survenus au-delà des frontières de leurs pays. De tels actes sont considérés comme des entraves à la libre circulation des personnes et des biens entre les Etats.

Bourses des valeurs
Le rapprochement des bourses de Douala et de Libreville est en débat
Le rapproche¬ment de la Bourse des valeurs mobilières de Libreville (Bvmac) et de la Douala stock exchange (Dsx) est considérée comme un « pas décisif » vers l’intégration sous régionale. Cette éventualité a été entrevue lors du sommet des chefs d’Etats de la sous région tenue à Bangui en janvier dernier.

La Commission de sur¬veillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf) considère que la présence de deux bourses en Afrique centrale est une évolution positive par rapport à la situation d’absence totale qui prévalait il y a 10 ans. Mais elle pense qu’ « en se situant dans le cadre du regroupement économique, ce bicéphalisme heurte la volonté politique commune de sceller le sort de tous les pays de la Cemac dans un vaste ensemble économique et monétaire ».

Les autorités des deux pays, sous la houlette de la Cosumaf, ont entrepris depuis quelques mois, des actions al¬lant dans le sens de l’harmonisation des deux bourses et si possible leur fusion pour en créer une.


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
afrique centrale  news  cemac  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 2 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2014. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site