Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Points de Vue
Cameroun : la prostitution à ciel ouvert se cache sous l’effet de mode
(29/01/2009)
Loin d’être des appareils électroniques, les Dos et Ventre Dehors (DVD) et les Ventres et Cuisses Dehors (VCD) sont des styles vestimentaires qui frisent la nudité
Par Rédaction Bonaberi.com (Anne Mireille Nzouankeu)
Des demoiselles déambulant dans les rues de Yaoundé
Des demoiselles déambulant dans les rues de Yaoundé
Habillée d’une jupe ultra-courte et d’un haut qui ne couvre que la poitrine (les épaules et le ventre étant à l’air libre), une jeune fille semble attendre un taxi. Le fait curieux est qu’elle ne prend pas la peine de donner sa destination à tous les taxis qui se garent devant elle. Son attention est plutôt tournée vers les véhicules portant une couleur autre que le jaune : plus la voiture est grosse, plus la jeune fille est agitée. A l’approche d’une Mercedes, considérée comme la voiture des hommes riches, la jeune fille agite le bras en signe de salutation et la voiture s’arrête. La jeune fille accoure et s’exclame aussitôt : « je m’excuse, je vous ai confondu à un ami de mon père ». Le piège se trouve ailleurs. En se courbant au niveau de la portière avant pour parler, la jeune fille exhibe en réalité toute sa généreuse poitrine aux yeux du conducteur, réveillant ainsi sa libido. Le piège fonctionne à tous les coups car aussitôt, le monsieur propose gentiment (et innocemment ?) à la jeune fille de monter pour qu’il l’accompagne où elle va. Tel est à quelques détails près, le scénario auquel on assiste tous les jours dans les rues de Yaoundé, surtout en début d’après – midi lorsque les travailleurs sortent de leurs bureaux.

Les filles sont de plus en jeunes à porter des tenues d’une insolente indécence. On y retrouve toutes les catégories : des filles qui exhibent des corps recouverts de taches noires, celles dont les mollets sont dignes d’un coureur de marathon mais aussi, des filles aux courbes parfaites. Lorsqu’on leur demande pourquoi elles s’habillent ainsi, elles répondent qu’elles suivent la mode occidentale. Un observateur averti déclare pourtant que « la plupart des filles qui se découvrent ainsi, veulent attirer l’attention des hommes sur elles » : le but inavoué de ces filles serait donc de satisfaire les désirs érotiques des hommes.



Les filles de Yaoundé ont bien vu que celles d’Europe portent des mini-jupes. Elles ont pourtant refusé de voir que ces filles européennes mettent des collants sous leurs mini-jupes. La ligne d’arrivée de cette course vers la nudité se trouve en réalité dans la poche du « gibier ». Le gibier étant généralement, un vieil homme qui pourra payer le loyer, les factures, une voiture et même entretenir toute la famille. Une jeune fille rencontrée dans la rue et qui refuse de révéler son identité, donne des explications supplémentaires : « je m’habille comme ça pour être à l’aise car il fait de plus en plus chaud à Yaoundé ». Pourtant, pendant qu’elle marche, elle ne cesse de sourire à tout conducteur qui ose porter son regard vers elle : preuve palpable que la chaleur de Yaoundé est accusée à tort.

L’époque où la femme africaine était sexy mais digne semble révolue. On avait alors du plaisir à deviner ses formes généreuses sous des vêtements qui la mettait en valeur sans la transformer en femme-objet. Sous l’impulsion de la pauvreté, de la paresse et de l’influence des nouvelles technologies de l’information et de la communication, les jeunes filles multiplient les astuces pour obtenir de l’argent facile. Les hommes n’ont plus l’occasion de fantasmer en essayant d’imaginer ce qui se cache sous les vêtements des femmes : tout est désormais exposé. En disant suivre la mode européenne, elles se prostituent ouvertement et en pleine journée. Le seul aspect positif que l’on peut relever est que ces filles n’ont pas encore le courage de courtiser les hommes. Pour l’instant, elles se contentent de les aguicher afin d’accélérer le processus de « drague ».




Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
points de vue  anne mireille nzouankeu  prostitution  prostitution  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 56 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2014. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site