Rechercher
Rechercher :
Sur bonaberi.com   Google Sur le web Newsletter
S'inscrire à la newsletter :
Bonaberi.com
Accueil > News > Portrait
A la rencontre de Carole Ngueng, promoteur de l’événement de mode "Glam Skin"
(07/06/2013)
Carole Ngueng, passionée de mode et de beauté a lancé le concept "Glam Skin" pour mettre en avant le talent des jeunes à travers un fashion show. Bonaberi.com est allé à sa rencontre
Par Rédaction Bonaberi.com (Dominique Moukalla)

Bonjour, pouvez vous nous parlez de votre concept ? Qu'est-ce que le GLAM SKIN ?
Bonjour, merci de nous permettre de nous exprimer via votre canal. Le concept « GLAM SKIN » est un événement de mode qui met en exergue toute la beauté et l’ostentation que peuvent exprimer nos jeunes talents à travers un fashion show. Ce concept a été mis sur pied dans le but de valoriser la gente féminine qui bien que pleine de potentialité est aujourd'hui toujours très marginalisée.

Représentée ici par une femme au corps glamour évocateur et qui se distingue particulièrement via son étoile qui brille au dessus de sa tête revient à dire que les étoiles qui brillent dans le ciel représentent le talent qui sommeil en nous et qui par conséquent est notre vraie richesse.

Vous parlez de fashion show et de talent, que doit-on comprendre ?
Il s'agit simplement de dire que le GLAM SKIN est une plateforme qui permettra à des jeunes stylistes de montrer leur savoir faire camerounais au travers d’un défilé de mode. Au sortir de cet événement qui est un pur exercice de communication, les jeunes mannequins et stylises seront un souffle nouveau, puisque tout le monde verra la haute couture camerounaise comme étant un concept plein de vie.

Quelles ont été vos motivations, et comment est né le concept ?
Ce concept naît et est piloté par des jeunes passionnés et amoureux de mode et culture urbaine qui ont une bonne maîtrise des contours du « FASHION ». Nous nous exprimons par ce concept et sommes soucieux de bien faire ; c’est avec un acharnement féroce que la « Team » cherchera sans cesse à innover pour le bon déroulement du GLAM’SKIN FASHION. A ce que je viens de dire la motivation est toute trouvée

Que recherchez vous, au delà du faire valoir camerounais ?
Ce que je recherche ? (sourire) Tout d'abord faire connaitre ces jeunes pleins de potentiel et qui plus est désirent exprimer leur talent. Promouvoir la mode africaine, inviter les jeunes à l’auto-entrepreneuriat par le biais de la créativité. Vous savez la Jeunesse c'est le pouvoir. Nous avons conçu ce programme de façon à ce que Le GLAM’SKIN soit pour celle-ci (de 7 à 77 ans) plus qu’un concept mais, un vêtement-concept. C’est pour cette raison que sa cible première est les jeunes réfléchis, passionnés de mode et de culture urbaine, appartenant à différentes couches sociales, de races et religions différentes mais ayant la même « Passion » et le strict respect pour la gente féminine.

Nous constatons que la gent masculine est écartée ?
Ce n’est pas le cas, détrompez vous, la gente masculine n’a pas été écartée, elle est bien présente sauf que, comme je viens de le dire, le concept c’est juste pour valoriser la gente féminine qui jusqu’ici doit encore s’affirmer dans la société qui la marginalise. Laissez la gente féminine s’exprimer ! (rires)



Pour quand est prévu le festival, et quelles en seront les articulations ?
Concernant la date et le lieu de l’évènement: je peux déjà vous dire que le festival aura lieu en juillet, pour la date exacte je préfère ne pas encore le dire, histoire de titiller un peu le public. Un teasing a déjà même conçu.

Concernant les articulations, on aura des défilés bien sur, de l’humour, une tombola avec la participation de nos partenaires, et des interludes musicaux où des artistes presteront. Just wait and see.

Le but final ?
A travers tout ce concept le but final c’est qu’au sortir de cet événement qui est un pur exercice de communication, ce concept reçoive un souffle nouveau. Grâce à toutes les déclinaisons suscitées on aura accès à ce qu’on appelle le luxe démocratique. C’est-à-dire qu’en achetant un vêtement ou un accessoire porté par un mannequin d’ici, on aura le sentiment de vivre une partie du rêve incarné par le jeune mannequin qui défile. La version BCBG quoi, Et oui c’est possible chez nous. Le made in Cameroun est viable. Enfin nous voulons que le GLAM’SKIN soit un concept événementiel qui s’inscrit dans le calendrier culturel de l’Afrique en général et de la nation en particulier

Nous sommes au terme de cetentretien, un mot de la fin et comment contacter la team GLAM ‘SKIN, pour les personnes physiques ou morales voulant associer leur image a votre concept ?
Merci infiniment pour l’opportunité que vous nous offrez, ce n’est pas évident de monter un tel projet, mais pas la grâce de Dieu et des personnes ayant les même visions que nous, nous sommes déjà a la fin. Tout à été dis, la balle est dans votre camp. Et Pour tous ceux qui désire nous rejoindre : la hotline : HOTLINES
(237) 99 01 12 07
99 87 07 90- 99 60 44 23-
75 98 17 07- 96 00 22 56
96 12 58 91- 99 04 40 31
Et merci encore a bonaberi.com, et rendez vous au GLAM’SKIN. Fashion show


Partager l'article sur Facebook
 
Classement de l'article par mots clés Cet article a été classé parmi les mots-clé suivants :
femmes et beaute  mode  portraits  carole ngueng  
(cliquez sur un mot-clé pour voir la liste des articles associés)
Discussions Discussion: 0 bérinautes ont donné leur avis sur cet article
Donnez votre opinion sur l'article, ou lisez celle des autres
Sur copos Sur Copos
Les vidéo clips Les vidéos clips
Récents Récents


Accueil  |  Forum  |  Chat  |  Galeries photos © Bonaberi.com 2003 - 2018. Tous droits de reproduction réservés  |  Crédit Site